Charles Orillon dit Champagne, un Acadien réfugié au Québec

Charles Orillon dit Champagne, un Acadien réfugié au Québec

Dans la tourmente du Grand Dérangement (1755-1763)

mardi 1er mars 2005, par Michèle Champagne

Charles Orillon dit Champagne, né en 1713 en Acadie, se réfugie au Québec pour échapper au « Grand Dérangement » de 1755 : la déportation des Acadiens par les Anglais. Trouvant refuge au Québec (Canada), les Orillon dit Champagne sont considérés comme l’une des familles pionnières Acadiennes de la région de Nicolet, située près de Trois-Rivières. Son père, portant le même prénom, Charles (Orillon), est Français d’origine, natif de la ville de La Flèche (département de la Sarthe aujourd’hui). Ainsi, une descendance prendra racine au Québec… Jusqu’à ma génération, et au-delà.

Continuer à lire