L’ascendance par individu – ARBOUR ARTHUR (1874 – DERY ARZELIA (1876-)

GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE ARBOUR MONTÉRÉGIE

L’ASCENDANCE PAR INDIVIDU

ARBOUR ARTHUR (1874 – DERY ARZELIA (1876-)

et de ses alliances.  Des origines à nos jours. Le 12 novembre 2012

La famille ARBOUR est originaire DE France, le plus lointain ancêtre d’Arthur. Son ascendance s’étend sur douze générations dans laquelle on dénombre 125 personnages répartis en 63 hommes et 63 femmes. Les jours les plus propices aux naissances étaient le lundi, le mardi et le mercredi. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent le dimanche, le vendredi et le samedi. Les mariages quant à eux étaient célébrés les lundi, mardi et jeudi, et les décès les plus nombreux survenaient le dimanche, le mardi et le samedi. Les mois les plus propices aux naissances étaient novembre, octobre et avril. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent en octobre, en décembre et en mai, et les décès les plus nombreux survenaient en mars, en février et en décembre.

 Génération I

1 – Arthur Arbour, fils de François-Xavier Arbour (°1846), et d’Hermine Turgeon (°1842), né le lundi 2 novembre 1874, jour de la fête des morts, décédé à Granby (CANADA) (Montérégie (Québec)) le samedi 1er septembre 1945, à l’âge de soixante et onze ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 23 novembre 1897 à Granby (CANADA) (Église Notre-Dame De Granby (Québec)) avec Arzelia Dery, née le samedi 30 décembre 1876 à Aston Junction (CANADA) ((Québec)), décédée le vendredi 23 avril 1943 à Granby (CANADA) (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-sept ans. Leur union dura quarante-six ans. Il eut de sa conjointe Maurice (1898-1969), Lea (1900-1966), Rosario (1902-1956), Simone (1904-1993), Edgar (1906-~1906), Germaine (1908-2001), Fernand (1911-1957), Cecile (1912-2003), Roger (1914-1981), Georges (1916-1972), Georgette (1919-2004), Marcel (1921-2008) et René Arbour (1924-1992).

 Génération II

2 – François-Xavier Arbour, fils de Joseph Arbour (1806-1864), journalier, et d’Adéline Tremblay (~1822-1890), né à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mardi 22 septembre 1846, décédé à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)). À dix-huit ans, il s’est marié le mardi 9 août 1864 à Saint-Didace (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Hermine Turgeon, née le mercredi 18 mai 1842, fille de Joseph Turgeon, et de Pétronille Lefrançois. Naquirent de celle-ci Francois-Xavier (1868-1948), Joseph-Gédéon (1872-1945) et Arthur Arbour (1874-1945).

3 – Hermine Turgeon, fille de Joseph Turgeon, et de Pétronille Lefrançois, née le mercredi 18 mai 1842. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le mardi 9 août 1864 à Saint-Didace (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec François-Xavier Arbour, né le mardi 22 septembre 1846 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédé à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), fils de Joseph Arbour (1806-1864), journalier, et d’Adéline Tremblay (~1822-1890). De celle-ci naquirent Francois-Xavier (1868-1948), Joseph-Gédéon (1872-1945) et Arthur Arbour (1874-1945).

 Génération III

4 – Joseph Arbour, journalier, fils de Laurent Arbour (1773-1859), cultivateur, Journalier, et de Marie-Anne Beaudoin (1778-1853), né à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 29 août 1806, décédé à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 3 novembre 1864, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de cinquante-huit ans. À trente-quatre ans, il s’est marié le mardi 4 février 1840 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Adéline Tremblay, née vers 1822, décédée en 1890 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), fille de Médard Tremblay (°1794), et de Rose Poliquin (°~1794). Son décès survint après vingt-quatre ans de mariage. Il eut de sa conjointe Adelaide (1844-1928), François-Xavier (°1846), Jules (°1853), Alexandre (1855-1914), Marie (°1857), Marie-Louise (°1859) et Joseph Arbour (°1862).

5 – Adéline Tremblay, fille de Médard Tremblay (°1794), et de Rose Poliquin (°~1794), née vers 1822, décédée à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) en 1890. À environ dix-huit ans, elle s’est mariée le mardi 4 février 1840 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Joseph Arbour, journalier, né le vendredi 29 août 1806 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédé le jeudi 3 novembre 1864 à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de cinquante-huit ans, fils de Laurent Arbour (1773-1859), cultivateur, Journalier, et de Marie-Anne Beaudoin (1778-1853). Leur union dura vingt-quatre ans. De celle-ci naquirent Adelaide (1844-1928), François-Xavier (°1846), Jules (°1853), Alexandre (1855-1914), Marie (°1857), Marie-Louise (°1859) et Joseph Arbour (°1862).

 

6 – Joseph Turgeon, marié avec Pétronille Lefrançois. Ils eurent Hermine Turgeon (°1842).

 

7 – Pétronille Lefrançois, mariée avec Joseph Turgeon. Elle eut de celui-ci Hermine Turgeon (°1842).

 Génération IV

8 – Laurent Arbour, cultivateur, Journalier, fils de Joseph Arbour (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte Augers (~1736-1792), né et baptisé le samedi 7 août 1773 à Saint-Sulpice (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Sulpice [i], décédé à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 9 juin 1859, inhumé le surlendemain au même endroit, à l’âge de quatre-vingt-six ans [ii]. À vingt-neuf ans, il s’est marié le lundi 8 février 1802 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul [iii] avec Marie-Anne Beaudoin, née le mardi 14 avril 1778 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le vendredi 6 mai 1853 à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-quinze ans, fille de Pierre Beaudoin (1752-1820), laboureur, et d’Angelique Langlois (~1756-1800). Leur union dura cinquante et un ans. Il en eut Laurent (°1802), Francois (°1804), Joseph (1806-1864), Jean-Baptiste (1808-1864), Charlotte (~1809-1834), Louise (°1812), Angelique (°1814), Basilice (1816-1914) et Narcisse Arbour (1818-1892).

9 – Marie-Anne Beaudoin, fille de Pierre Beaudoin (1752-1820), laboureur, et d’Angelique Langlois (~1756-1800), née et baptisée le mardi 14 avril 1778 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification, décédée à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 6 mai 1853, inhumée le surlendemain en la même localité, à l’âge de soixante-quinze ans. À vingt-quatre ans, elle s’est mariée le lundi 8 février 1802 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul [iv] avec Laurent Arbour, cultivateur, Journalier, né le samedi 7 août 1773 à Saint-Sulpice (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédé le jeudi 9 juin 1859 à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-six ans, fils de Joseph Arbour (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte Augers (~1736-1792). Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Elle eut de son conjoint Laurent (°1802), Francois (°1804), Joseph (1806-1864), Jean-Baptiste (1808-1864), Charlotte (~1809-1834), Louise (°1812), Angelique (°1814), Basilice (1816-1914) et Narcisse Arbour (1818-1892).

10 – Médard Tremblay, né L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Paroisse de Saint-Pierre-du-Portage de L’Assomptiom le dimanche 16 novembre 1794. À trente-six ans, il s’est marié le lundi 17 mai 1830 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Jacques de l’Achigan avec Rose Poliquin, née vers 1794, fille de Thomas Astruc, et d’Angelique Sancartier. Il eut de celle-ci Adéline Tremblay (~1822-1890).

11 – Rose Poliquin, dite Astruc, fille de Thomas Astruc, et d’Angelique Sancartier, née vers 1794. À environ trente-six ans, elle s’est mariée le lundi 17 mai 1830 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Jacques de l’Achigan avec Médard Tremblay, né le dimanche 16 novembre 1794 L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Paroisse de Saint-Pierre-du-Portage de L’Assomptiom. Ils ont eu Adéline Tremblay (~1822-1890).

 Génération V

16 – Joseph Arbour, cultivateur, fils de Jean-Baptiste Harbour (1679-1766), cultivateur, et de Marie-Catherine Proulx (1678-1760), né à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 25 janvier 1714, baptisé le lendemain au même lieu [v], décédé à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mardi 4 avril 1780, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de soixante-six ans. À trente-neuf ans, il s’est marié le lundi 24 septembre 1753 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville avec Marie-Josephte Augers, née vers 1736 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), décédée en juin 1792 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), fille de Joseph Augers (1694-1759), et de Genevieve Gaudin (°~1695). Son décès survint après vingt-sept ans de mariage. Il eut de sa conjointe Louis-Joseph (°1754), Marie-Josette (1755-1774), Jean (1756-1760), Jean-Francois (1758-1758), Pierre (1760-1843), Marie-Joseph (1761-1786), Isabelle (1762-1779), Marie-Anne (1764-1850), Jean-Baptiste (1765-1840), Suzanne (1767-1767), Francois (1768-1769), Antoine (°1769), Marie (°1769), Hélène (~1770-1852), Marie-Reine (°1772), Laurent (1773-1859), Francois (1776-1776), Marie-Louise (1778-1846) et Charles Arbour (1780-1780).

17 – Marie-Josephte Augers, fille de Joseph Augers (1694-1759), et de Genevieve Gaudin (°~1695), née à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) vers 1736, décédée à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) en juin 1792. À environ dix-sept ans, elle s’est mariée le lundi 24 septembre 1753 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville avec Joseph Arbour, cultivateur, né le jeudi 25 janvier 1714 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), décédé le mardi 4 avril 1780 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-six ans, fils de Jean-Baptiste Harbour (1679-1766), cultivateur, et de Marie-Catherine Proulx (1678-1760). Leur union dura vingt-sept ans. De là naquirent Louis-Joseph (°1754), Marie-Josette (1755-1774), Jean (1756-1760), Jean-Francois (1758-1758), Pierre (1760-1843), Marie-Joseph (1761-1786), Isabelle (1762-1779), Marie-Anne (1764-1850), Jean-Baptiste (1765-1840), Suzanne (1767-1767), Francois (1768-1769), Antoine (°1769), Marie (°1769), Hélène (~1770-1852), Marie-Reine (°1772), Laurent (1773-1859), Francois (1776-1776), Marie-Louise (1778-1846) et Charles Arbour (1780-1780).

18 – Pierre Beaudoin, laboureur, fils de Pierre Beaudoin (1730-1788), et de Marie-Anne Chalut (†~1802), né et baptisé le dimanche 1er octobre 1752, jour de la Saint-Rémy à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification, décédé à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), Paroisse de Notre-Dame de Montréal le jeudi 21 décembre 1820, inhumé le mardi 26 décembre 1820, lendemain de Noël au même endroit, à l’âge de soixante-huit ans. À dix-neuf ans, il s’est marié le lundi 11 novembre 1771, jour de la Saint-Martin d’hiver à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification avec Angelique Langlois, née vers 1756 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le dimanche 7 décembre 1800 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), fille de Joseph Langlois, et de Marie-Joseph Rivest. Leur union dura vingt-neuf ans. Il en eut Marie-Angélique (1772-1773), Pierre (1774-1839), Joseph (°1777), Marie-Anne (1778-1853), Pierre (°1780), Marie-Louise (°1781), Joseph (°1783) et Francois Beaudoin (°1785). À cinquante-deux ans, et après environ quatre ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 17 septembre 1804 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul avec Marie Dalpe.

19 – Angelique Langlois, fille de Joseph Langlois, et de Marie-Joseph Rivest, née à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) vers 1756, décédée à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 7 décembre 1800, inhumée le lendemain en la même localité. À environ quinze ans, elle s’est mariée le lundi 11 novembre 1771, jour de la Saint-Martin d’hiver à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification avec Pierre Beaudoin, laboureur, né le dimanche 1er octobre 1752, jour de la Saint-Rémy à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédé le jeudi 21 décembre 1820 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), Paroisse de Notre-Dame de Montréal, à l’âge de soixante-huit ans, fils de Pierre Beaudoin (1730-1788), et de Marie-Anne Chalut (†~1802) [vi]. Son décès survint après vingt-neuf ans de mariage. Elle en a eu Marie-Angélique (1772-1773), Pierre (1774-1839), Joseph (°1777), Marie-Anne (1778-1853), Pierre (°1780), Marie-Louise (°1781), Joseph (°1783) et Francois Beaudoin (°1785).

22 – Thomas Astruc, dit Poliquin, marié avec Angelique Sancartier. De là naquit Rose Poliquin (°~1794).

23 – Angelique Sancartier, mariée avec Thomas Astruc. Elle eut de son conjoint Rose Poliquin (°~1794).

 Génération VI

32 – Jean-Baptiste Harbour, cultivateur, fils de Michel Harbour (~1647-1699), maître Boucher, Cultivateur, Menuisier, et de Marie Constantineau (1658-1712), né à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le vendredi 6 octobre 1679, baptisé le surlendemain au même lieu [vii] [viii], décédé le jeudi 27 février 1766et inhumé en février 1766 dans la même localité, à l’âge de quatre-vingt-sept ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 19 avril 1700 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville [ix] avec Marie-Catherine Proulx, née le lundi 24 octobre 1678 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), y décédée le mercredi 5 mars 1760, à l’âge de quatre-vingt-deux ans, fille de Jean Proulx (1633-1703), et de Catherine Pinel (1658-1723). Leur union dura soixante ans. Il en eut Marie (1702-1750), Marie-Madeleine (1704-1750), Jean-Francois (1705-1749), Marie-Angélique (1707-1753), Jean-Baptiste (1709-1728), Joseph (1711-1711), Jean-Baptiste (1712-1798), Joseph (1714-1780), Marie-Joseph (1717-1759) et Marguerite Harbour (°1719).

33 – Marie-Catherine Proulx, fille de Jean Proulx (1633-1703), et de Catherine Pinel (1658-1723), née et baptisée le lundi 24 octobre 1678 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville [x], décédée dans la même localité le mercredi 5 mars 1760, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le lundi 19 avril 1700 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville [xi] avec Jean-Baptiste Harbour, cultivateur, né le vendredi 6 octobre 1679 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), y décédé le jeudi 27 février 1766, à l’âge de quatre-vingt-sept ans, fils de Michel Harbour (~1647-1699), maître Boucher, Cultivateur, Menuisier, et de Marie Constantineau (1658-1712). Son décès survint après soixante ans de mariage. Ils eurent Marie (1702-1750), Marie-Madeleine (1704-1750), Jean-Francois (1705-1749), Marie-Angélique (1707-1753), Jean-Baptiste (1709-1728), Joseph (1711-1711), Jean-Baptiste (1712-1798), Joseph (1714-1780), Marie-Joseph (1717-1759) et Marguerite Harbour (°1719).

34 – Joseph Augers, fils de Pierre Auger (1654-1736), et de Peronelle Meunier (~1666-1739), né à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 17 novembre 1694, décédé dans la même localité le mardi 10 avril 1759, à l’âge de soixante-cinq ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le mardi 10 novembre 1716, veille de la Saint-Martin d’hiver à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) avec Genevieve Gaudin, née vers 1695 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), fille de Charles Gaudin, et de Madeleine Perron. De là naquit Marie-Josephte Augers (~1736-1792).

35 – Genevieve Gaudin, fille de Charles Gaudin, et de Madeleine Perron, née à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) vers 1695. À environ vingt et un ans, elle s’est mariée le mardi 10 novembre 1716, veille de la Saint-Martin d’hiver à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) avec Joseph Augers, né le mercredi 17 novembre 1694 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), y décédé le mardi 10 avril 1759, à l’âge de soixante-cinq ans, fils de Pierre Auger (1654-1736), et de Peronelle Meunier (~1666-1739). De là naquit Marie-Josephte Augers (~1736-1792).

36 – Pierre Beaudoin, fils de Jean-Baptiste Beaudoin (1691-1771), et de Marie-Joseph Gloria (1695-1755), né et baptisé le samedi 17 juin 1730 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification de Repentigny, décédé le jeudi 15 mai 1788et inhumée le lendemain dans la même localité, à l’âge de cinquante-huit ans [xii]. À vingt et un ans, il s’est marié le vendredi 15 octobre 1751 à Verchères (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Marie-Anne Chalut, décédée vers 1802 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), fille de Jacques Chalut (°1696), et de Marie-Louise Lussier (°1702). Son décès survint après trente-sept ans de mariage. De là naquirent Pierre (1752-1820) et Raymond Beaudoin.

37 – Marie-Anne Chalut, fille de Jacques Chalut (°1696), et de Marie-Louise Lussier (°1702), décédée à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) vers 1802, mariée le vendredi 15 octobre 1751 à Verchères (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Pierre Beaudoin, né le samedi 17 juin 1730 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), y décédé le jeudi 15 mai 1788, à l’âge de cinquante-huit ans, fils de Jean-Baptiste Beaudoin (1691-1771), et de Marie-Joseph Gloria (1695-1755). Leur union dura trente-sept ans. De là naquirent Pierre (1752-1820) et Raymond Beaudoin.

38 – Joseph Langlois, dit Lachapelle, marié avec Marie-Joseph Rivest [xiii]. Il eut de sa conjointe Angelique Langlois (~1756-1800).

 

39 – Marie-Joseph Rivest, mariée avec Joseph Langlois. Ils ont eu Angelique Langlois (~1756-1800). Marie-Joseph s’est mariée une seconde fois avec Joseph Lachapelle.

 Génération VII

64 – Michel Harbour [xiv]

Recensement : 1681 Neuville,Capitale-Nationale (Québec),Canada;Seigneurie de Dombour de Neuville, maître Boucher, Cultivateur, Menuisier, fils de Pierre Harbour (~1615-~1671), et de Jeanne Predan (~1619-1699), né à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)) vers 1647 [xv], décédé à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 30 août 1699, inhumé le lendemain au même lieu [xvi]. À environ vingt-quatre ans, il s’est marié le jeudi 8 octobre 1671 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Église de Notre-Dame de Québec [xvii] avec Marie Constantineau, née en 1658 à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)), décédée le lundi 5 décembre 1712 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Hôpital Hôtel-Sieu, à l’âge de cinquante-quatre ans, fille de Julien Constantineau (~1636-1678), maître-Tonnelier, Habitant, et de Marie Langlois (~1639-1698) [xviii]. Son décès survint après vingt-huit ans de mariage. Naquirent de celle-ci Marie (1672-1742), Michel (1674-1758), Ursule (1677-1748), Jean-Baptiste (1679-1766), Francois (°1682), Elizabeth (1684-1755), François-Augustin (1687-1752), Angelique (1690-1735) et Geneviève Harbour (1692-1767).

65 – Marie Constantineau [xix]

Recensement : 1681 Neuville,Capitale-Nationale (Québec),Canada;Seigneurie de Dombour de Neuville, fille de Julien Constantineau (~1636-1678), maître-Tonnelier, Habitant, et de Marie Langlois (~1639-1698), née à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)) en 1658 [xx], décédée à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Hôpital Hôtel-Sieu le lundi 5 décembre 1712, à l’âge de cinquante-quatre ans [xxi]. À treize ans, elle s’est mariée le jeudi 8 octobre 1671 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Église de Notre-Dame de Québec [xxii] avec Michel Harbour, maître Boucher, Cultivateur, Menuisier, né vers 1647 à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)), décédé le dimanche 30 août 1699 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), fils de Pierre Harbour (~1615-~1671), et de Jeanne Predan (~1619-1699). Leur union dura vingt-huit ans. Elle en eut Marie (1672-1742), Michel (1674-1758), Ursule (1677-1748), Jean-Baptiste (1679-1766), Francois (°1682), Elizabeth (1684-1755), François-Augustin (1687-1752), Angelique (1690-1735) et Geneviève Harbour (1692-1767).

À quarante-trois ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le mercredi 7 septembre 1701, veille de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge [xxiii] à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) [xxiv] avec Laurent Armand, né en 1641 à St-Éloi (Rouen), décédé le mardi 12 février 1709 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), à l’âge de soixante-huit ans [xxv]. Leur union dura huit ans.

66 – Jean Proulx, fils de Nicolas Prou, et de Catherine Morgué, né à Poitiers (86000 (Poitou-Charentes)), Paroisse de Saint-Jean de Montierneuf, Poitiers le dimanche 13 novembre 1633, décédé à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le vendredi 9 novembre 1703, inhumé en novembre 1703 en la même localité, à l’âge de soixante-dix ans [xxvi]. À environ vingt-sept ans, il s’est marié vers 1660 à Poitiers (86000 (Poitou-Charentes)), Église de Saint-Jean-Baptiste de Moutierneuf, Poitiers, France avec Jeanne Chabot, décédée le vendredi 7 août 1671 à Poitiers (86000 (Poitou-Charentes)). Leur alliance dura près de onze ans.

À quarante-trois ans, et après environ cinq ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 2 novembre 1676, jour de la fête des morts à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Église de Notre-Dame de Québec avec Catherine Pinel, née le dimanche 7 avril 1658 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), décédée le dimanche 13 juin 1723 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de soixante-cinq ans, fille de Gilles Pinel (1635-1700), tonnelier et Habitant, et d’Anne Ledet (~1631-1700), ménagère [xxvii]. Son décès survint après vingt-sept ans de mariage. Il en eut René (°1677), Marie-Catherine (1678-1760), Jean-Baptiste (1679-1760), Louise (1681-1681), Marie (1682-1762), Marie (1684-1737), Madeleine (1688-1755), Marie-Thérèse (°1690), Madeleine (1692-1778), Claude (1693-1736), Alexis (°1694), Joseph (°1697) et Félécité Proulx (1699-1759).

67 – Catherine Pinel, fille de Gilles Pinel (1635-1700), tonnelier et Habitant, et d’Anne Ledet (~1631-1700), ménagère, née à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) le dimanche 7 avril 1658 [xxviii], décédée à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 13 juin 1723, inhumée le lendemain en la même localité, à l’âge de soixante-cinq ans. À treize ans, elle s’est mariée le samedi 17 octobre 1671 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Denis Masse, décédé vers 1675 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)). Leur union dura quatre ans.

À dix-huit ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le lundi 2 novembre 1676, jour de la fête des morts à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Église de Notre-Dame de Québec avec Jean Proulx, né le dimanche 13 novembre 1633 à Poitiers (86000 (Poitou-Charentes)), Paroisse de Saint-Jean de Montierneuf, Poitiers, décédé le vendredi 9 novembre 1703 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de soixante-dix ans, fils de Nicolas Prou, et de Catherine Morgué [xxix]. Leur union dura vingt-sept ans. Naquirent de celle-ci René (°1677), Marie-Catherine (1678-1760), Jean-Baptiste (1679-1760), Louise (1681-1681), Marie (1682-1762), Marie (1684-1737), Madeleine (1688-1755), Marie-Thérèse (°1690), Madeleine (1692-1778), Claude (1693-1736), Alexis (°1694), Joseph (°1697) et Félécité Proulx (1699-1759).

68 – Pierre Auger, fils de Louis Auger, et de Suzanne Nicolet, né à Lezay (79120 (Poitou-Charentes)) le lundi 2 février 1654, décédé à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 8 mars 1736, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À trente et un ans, il s’est marié le lundi 30 avril 1685 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville avec Peronelle Meunier, née vers 1666 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), y décédée le samedi 28 mars 1739, fille de René Meunier, et de Marguerite Charpentier. Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Ils eurent René (1688-1758), Marguerite (1691-1724), Joseph (1694-1759), Louis (1696-1754), Marie (1699-1750) et Charlotte Auger (°1702).

69 – Peronelle Meunier, fille de René Meunier, et de Marguerite Charpentier, née à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) vers 1666, décédée dans la même localité le samedi 28 mars 1739. À environ dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 30 avril 1685 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Saint-François-de-Sales de Neuville avec Pierre Auger, né le lundi 2 février 1654 à Lezay (79120 (Poitou-Charentes)), décédé le jeudi 8 mars 1736 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-deux ans, fils de Louis Auger, et de Suzanne Nicolet. Leur union dura cinquante et un ans. Elle eut de son conjoint René (1688-1758), Marguerite (1691-1724), Joseph (1694-1759), Louis (1696-1754), Marie (1699-1750) et Charlotte Auger (°1702).

70 – Charles Gaudin, fils de Charles Gaudin (†1712), et de Marie Boucher (°1644), marié le lundi 17 octobre 1689 L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) avec Madeleine Perron, fille de Daniel-François Perron (1638-1678), et de Marie-Louise Gargottine (1641-1698), fille du Roy avec dote de 50 livres [xxx]. Il eut de celle-ci Genevieve Gaudin (°~1695).

71 – Madeleine Perron, fille de Daniel-François Perron (1638-1678), et de Marie-Louise Gargottine (1641-1698), fille du Roy avec dote de 50 livres, mariée le lundi 17 octobre 1689 L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charles Godin, né le jeudi 15 novembre 1668 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le dimanche 12 mai 1743 à Donnacona (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-quinze ans, fils de Charles Gaudin (†1712), et de Marie Boucher (°1644). Elle en eut Angelique, Catherine, Guillaume, Jacques et Madeleine Godin. une seconde fois. Elle s’est mariée le lundi 17 octobre 1689 L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) avec Charles Gaudin, fils de Charles Gaudin (†1712), et de Marie Boucher (°1644). Ils ont eu Genevieve Gaudin (°~1695).

72 – Jean-Baptiste Beaudoin [xxxi], fils de Jean Beaudoin (~1638-1713), et de Marie-Charlotte Chauvin (1651-1718), né à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)) le lundi 8 octobre 1691 [xxxii], décédé à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le lundi 1er avril 1771, inhumé en avril 1771 en la même localité, à l’âge de quatre-vingts ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 9 janvier 1713 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification de Repentigny avec Marie-Joseph Gloria, née le lundi 23 mai 1695 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), y décédée le dimanche 30 mars 1755, à l’âge de soixante ans, fille d’Antoine Gloria, et de Denise Colin. Leur union dura quarante-deux ans. Naquirent de celle-ci Marie-Josephe (1714-1757) et Pierre Beaudoin (1730-1788).

73 – Marie-Joseph Gloria, fille d’Antoine Gloria, et de Denise Colin, née à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le lundi 23 mai 1695, décédée dans la même localité le dimanche 30 mars 1755, à l’âge de soixante ans. À dix-huit ans, elle s’est mariée le lundi 9 janvier 1713 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de La Purification de Repentigny avec Jean-Baptiste Beaudoin, né le lundi 8 octobre 1691 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)), décédé le lundi 1er avril 1771 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingts ans, fils de Jean Beaudoin (~1638-1713), et de Marie-Charlotte Chauvin (1651-1718). Son décès survint après quarante-deux ans de mariage. Elle en eut Marie-Josephe (1714-1757) et Pierre Beaudoin (1730-1788).

74 – Jacques Chalut, fils de Francois Chalut, et de Marie Amaury (1677-1705), né à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) en 1696. À vingt-huit ans, il s’est marié le samedi 9 septembre 1724, lendemain de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), Église de Sainte-Anne avec Marie-Louise Lussier, née le mardi 6 juin 1702 à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), fille de Christophe Lussier, et de Catherine Gauthier. De là naquirent Marie-Anne (†~1802), Marie, Marie, Marie, Jacques, Michel, Marie, Charles et Michel Chalut (°1742).

75 – Marie-Louise Lussier, fille de Christophe Lussier, et de Catherine Gauthier, née à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mardi 6 juin 1702. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le samedi 9 septembre 1724, lendemain de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), Église de Sainte-Anne avec Jacques Chalut, né en 1696 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), fils de Francois Chalut, et de Marie Amaury (1677-1705). Elle en eut Marie-Anne (†~1802), Marie, Marie, Marie, Jacques, Michel, Marie, Charles et Michel Chalut (°1742).

 Génération VIII

128 – Pierre Harbour, né à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)) vers 1615, décédé dans la même localité vers 1671. À environ trente et un ans, il s’est marié vers 1646 à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)) avec Jeanne Predan, née vers 1619 à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)), décédée le lundi 31 août 1699 à Montmain (76520 (Haute-Normandie)). Leur alliance dura près de vingt-cinq ans. De là naquit Michel Harbour (~1647-1699).

129 – Jeanne Predan, née à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)) vers 1619, décédée à Montmain (76520 (Haute-Normandie)) le lundi 31 août 1699. À environ vingt-sept ans, elle s’est mariée vers 1646 à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)) avec Pierre Harbour, né vers 1615 à Saint-Romain-de-Colbosc (76430 (Haute-Normandie)), y décédé vers 1671. Leur alliance dura près de vingt-cinq ans. Ils ont eu Michel Harbour (~1647-1699).

130 – Julien Constantineau, maître-Tonnelier, Habitant, né à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)) vers 1636, décédé à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 11 août 1678. À environ vingt et un ans, il s’est marié en 1657 à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)), Église de Saint-Martin de Saint-Martin-de-Ré, France avec Marie Langlois, née vers 1639 à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)), décédée le vendredi 6 juin 1698 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) [xxxiii]. Son décès survint après vingt et un ans de mariage. Naquirent de celle-ci Marie (1658-1712), Michel (1660-1728), Pierre (1664-1736), Jeanne (1665-1707), Louise (1670-1713), Anne (1673-1713) et Marie-Romaine Constantineau (1675-1751).

131 – Marie Langlois, née à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)) vers 1639, décédée à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le vendredi 6 juin 1698. À environ dix-huit ans, elle s’est mariée en 1657 à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)), Église de Saint-Martin de Saint-Martin-de-Ré, France avec Julien Constantineau, maître-Tonnelier, Habitant, né vers 1636 à Saint-Martin-de-Ré (17410 (Poitou-Charentes)), décédé le jeudi 11 août 1678 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)). Leur union dura vingt et un ans. De celle-ci naquirent Marie (1658-1712), Michel (1660-1728), Pierre (1664-1736), Jeanne (1665-1707), Louise (1670-1713), Anne (1673-1713) et Marie-Romaine Constantineau (1675-1751).

À environ trente-neuf ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le jeudi 11 août 1678 à Québec (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Notre-Dame de Québec avec Denis Gentil, maître Menuisier, né en 1637 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), décédé le samedi 19 mars 1701 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de soixante-quatre ans [xxxiv]. Son décès survint après vingt ans de mariage. Elle eut de son conjoint Marie-Francoise Gentil (1679-1735).

132 – Nicolas Prou, marié avec Catherine Morgué. Il eut de sa conjointe Jean Proulx (1633-1703).

 

133 – Catherine Morgué, mariée avec Nicolas Prou. Elle en a eu Jean Proulx (1633-1703).

134 – Gilles Pinel, dit Bellefleur, tonnelier et Habitant, fils de Nicolas Pinel (~1602-1655), scieur de long, et de Marie-Madeleine Maraud (°~1609), né à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) le mercredi 28 février 1635, décédé et inhumé le vendredi 15 janvier 1700 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Cimetière de Saint-François-de-Sales de Neuville, à l’âge de soixante-cinq ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le dimanche 2 septembre 1657 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Salle du Collège des Jésuites de Québec avec Anne Ledet, ménagère, née vers 1631 à Angoulins (17690 (Poitou-Charentes)), décédée le mardi 14 décembre 1700 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), fille de Nicolas Ledet (1605-1655), et d’Isabelle Pinau (1610-1653) [xxxv]. Leur union dura quarante-trois ans. Ils ont eu Catherine (1658-1723), Francois-Xavier (1664-1709) et Elisabeth Pinel (1666-1736).

135 – Anne Ledet [xxxvi], ménagère, fille de Nicolas Ledet (1605-1655), et d’Isabelle Pinau (1610-1653), née à Angoulins (17690 (Poitou-Charentes)) vers 1631, décédée et inhumée le mardi 14 décembre 1700 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Cimetière de Saint-François-de-Sales de Neuville. À environ vingt-deux ans, elle s’est mariée le mardi 28 janvier 1653 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Jean Neveu, maçon, né en 1620 à St-Georges (Demontaigue (Vendée)), décédé vers 1656 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)). Leur union dura trois ans. Naquirent de celle-ci Barbe (1653-1729) et Suzanne Neveu (1655-1727).

À environ vingt-six ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le dimanche 2 septembre 1657 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Salle du Collège des Jésuites de Québec avec Gilles Pinel, tonnelier et Habitant, né le mercredi 28 février 1635 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), décédé le vendredi 15 janvier 1700 à Neuville (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de soixante-cinq ans, fils de Nicolas Pinel (~1602-1655), scieur de long, et de Marie-Madeleine Maraud (°~1609). Leur union dura quarante-trois ans. Elle eut de son conjoint Catherine (1658-1723), Francois-Xavier (1664-1709) et Elisabeth Pinel (1666-1736).

136 – Louis Auger, marié en septembre 1650 à Lezay (79120 (Poitou-Charentes)) avec Suzanne Nicolet. Ils ont eu Pierre Auger (1654-1736).

137 – Suzanne Nicolet, mariée en septembre 1650 à Lezay (79120 (Poitou-Charentes)) avec Louis Auger. Ils ont eu Pierre Auger (1654-1736).

138 – René Meunier, fils de Jean Meunier, et d’Esther Perrine, marié le mardi 16 octobre 1668 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Marguerite Charpentier, fille de Francois Charpentier, et de Francoise Germain. Naquit de cette femme Peronelle Meunier (~1666-1739).

139 – Marguerite Charpentier, fille de Francois Charpentier, et de Francoise Germain, mariée le mardi 16 octobre 1668 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec René Meunier, fils de Jean Meunier, et d’Esther Perrine. De celle-ci naquit Peronelle Meunier (~1666-1739).

140 – Charles Gaudin [xxxvii], fils de Jacques Gaudin (1606-~1699), et de Marguerite Niard (°1610), né à Saint-Laurent-de-Beauminil (Commune St-Gervais), décédé L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 18 janvier 1712, marié le lundi 6 novembre 1656 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Marie Boucher, née le lundi 11 avril 1644 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), fille de Marin Boucher (1589-1671), maçon, et de Perrine Mallet (1615-1687). Ils eurent Marie (1662-1733), Marguerite (°1664), Ursule (°1667), Charles (1668-1743), Geneviève (°~1669), Anne (1670-1705), Catherine (1672-1724), Madeleine (°1673), Angelique (1677-1718), Charles, Jean-François (°1679), Alexis (1680-1764), Marie-Louise (1682-1752), Francoise (°1685), Charlotte et Antoine Gaudin (1688-1731).

141 – Marie Boucher, fille de Marin Boucher (1589-1671), maçon, et de Perrine Mallet (1615-1687), née à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 11 avril 1644. À douze ans, elle s’est mariée le lundi 6 novembre 1656 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Charles Gaudin, né à Saint-Laurent-de-Beauminil (Commune St-Gervais), décédé L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 18 janvier 1712, fils de Jacques Gaudin (1606-~1699), et de Marguerite Niard (°1610). Elle eut de celui-ci Marie (1662-1733), Marguerite (°1664), Ursule (°1667), Charles (1668-1743), Geneviève (°~1669), Anne (1670-1705), Catherine (1672-1724), Madeleine (°1673), Angelique (1677-1718), Charles, Jean-François (°1679), Alexis (1680-1764), Marie-Louise (1682-1752), Francoise (°1685), Charlotte et Antoine Gaudin (1688-1731).

142 – Daniel-François Perron, dit Suire [xxxviii], fils de Francois Perron (1615-1665), et de Marie-Jeanne Suire (1620-1647), né à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes le jeudi 25 novembre 1638, baptisé à Dompierre-sur-Mer (Charente-Maritime), Poitou Charentes le dimanche 26 décembre 1638, lendemain de Noël [xxxix], décédé L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 22 février 1678, à l’âge de quarante ans. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 26 juillet 1664 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le samedi 23 février 1664, à Notaire Duquet (P.) avec Marie-Louise Gargottine, fille du Roy avec dote de 50 livres, née en 1641 à La Jarne (17220 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédée en 1698 L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de cinquante-sept ans, fille de Jacques Gargottine (1623-1664), et de Francoise Bernard (1617-1687) [xl]. Son décès survint après quatorze ans de mariage. Naquirent de celle-ci Madeleine, Antoine (1664-1711), Marie (1667-1706), Jean (1672-1745) et Anne Perron (1676-1735).

143 – Marie-Louise Gargottine [xli], fille du Roy avec dote de 50 livres, fille de Jacques Gargottine (1623-1664), et de Francoise Bernard (1617-1687), née à La Jarne (17220 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes en 1641 [xlii], décédée L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC en 1698, à l’âge de cinquante-sept ans. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le samedi 26 juillet 1664 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir conclu un contrat, le samedi 23 février 1664, à Notaire Duquet (P.) avec Daniel-François Perron, né le jeudi 25 novembre 1638 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédé le mardi 22 février 1678 L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quarante ans, fils de Francois Perron (1615-1665), et de Marie-Jeanne Suire (1620-1647). Leur union dura quatorze ans. Elle en eut Madeleine, Antoine (1664-1711), Marie (1667-1706), Jean (1672-1745) et Anne Perron (1676-1735).

À trente-huit ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le samedi 7 janvier 1679 L’Ange-Gardien (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), QC [xliii] avec Charles-Louis Alain.

144 – Jean Beaudoin [xliv], fils de Jean Beaudoin (~1609-1652), maître Pâtissier, et de Jeanne Bretet (°~1611), né à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) vers 1638, décédé et inhumé le lundi 25 septembre 1713 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)). À environ vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 27 novembre 1663 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Marie-Charlotte Chauvin, née le mercredi 5 avril 1651 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC, décédée le lundi 31 octobre 1718 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Michel Chauvin (1612-1654), et d’Anne Archambault (~1631-1699). Son décès survint après cinquante ans de mariage. Il en eut Jean-Baptiste (1666-1690), Anne (1669-1736), Guillaume (1672-1672), Guillaume (1673-1742), Jacques (1675-1718), Francois (1678-1754), Cecile (°1680), Jeanne (1682-1753), Louis (1684-1684), Marie-Madeleine (°1685), Barbe (1688-1714) et Jean-Baptiste Beaudoin (1691-1771).

 

145 – Marie-Charlotte Chauvin [xlv], fille de Michel Chauvin (1612-1654), et d’Anne Archambault (~1631-1699), née à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC le mercredi 5 avril 1651, décédée et inhumée le lundi 31 octobre 1718 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)), à l’âge de soixante-sept ans. À douze ans, elle s’est mariée le mardi 27 novembre 1663 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Jean Beaudoin, né vers 1638 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), décédé le lundi 25 septembre 1713 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)), QC, fils de Jean Beaudoin (~1609-1652), maître Pâtissier, et de Jeanne Bretet (°~1611). Leur union dura cinquante ans. Ils eurent Jean-Baptiste (1666-1690), Anne (1669-1736), Guillaume (1672-1672), Guillaume (1673-1742), Jacques (1675-1718), Francois (1678-1754), Cecile (°1680), Jeanne (1682-1753), Louis (1684-1684), Marie-Madeleine (°1685), Barbe (1688-1714) et Jean-Baptiste Beaudoin (1691-1771).

146 – Antoine Gloria, marié avec Denise Colin [xlvi]. Il eut de sa conjointe Marie-Joseph Gloria (1695-1755).

147 – Denise Colin, mariée avec Antoine Gloria. Naquit de cette femme Marie-Joseph Gloria (1695-1755). Denise s’est mariée une seconde fois avec Antoine Bloria.

148 – Francois Chalut, fils de Pierre Chalut, et de Jeanne Thibaudeau, marié avec Marie Morille. Francois s’est marié une seconde fois le jeudi 10 juin 1706 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Marie Amaury, née le jeudi 23 septembre 1677 à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), Île d’Orléans, décédée le dimanche 20 décembre 1705 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de vingt-huit ans, fille de Jean Amaury (1646-1724), habitant, et de Marie Vigny (1655-1742). Il eut de celle-ci Jacques Chalut (°1696).

149 – Marie Amaury, fille de Jean Amaury (1646-1724), habitant, et de Marie Vigny (1655-1742), née à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), Île d’Orléans le jeudi 23 septembre 1677 [xlvii], décédée à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 20 décembre 1705, à l’âge de vingt-huit ans. À vingt-neuf ans, elle s’est mariée le jeudi 10 juin 1706 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Francois Chalut, fils de Pierre Chalut, et de Jeanne Thibaudeau [xlviii]. Elle en a eu Jacques Chalut (°1696).

150 – Christophe Lussier, marié avec Catherine Gauthier. Il eut pour enfant Marie-Louise Lussier (°1702).

151 – Catherine Gauthier, mariée avec Christophe Lussier. Ils eurent Marie-Louise Lussier (°1702).

 Génération IX

268 – Nicolas Pinel, dit Lafrance [xlix], scieur de long, fils de Jean Pinel (†1630), et de Thomasse De Lahaye (1583-1630), né à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)) vers 1602, décédé à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Hôpital de Hôtel-Dieu de Québec le samedi 18 septembre 1655 [l]. À environ vingt-huit ans, il s’est marié le dimanche 29 septembre 1630, jour de la Saint-Michel à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) avec Marie-Madeleine Maraud, née vers 1609 à Bourgneuf (17220 (Poitou-Charentes)). Naquirent de celle-ci Gilles (1635-1700) et Pierre Pinel (1636-1707).

269 – Marie-Madeleine Maraud, née à Bourgneuf (17220 (Poitou-Charentes)) vers 1609. À environ vingt et un ans, elle s’est mariée le dimanche 29 septembre 1630, jour de la Saint-Michel à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) avec Nicolas Pinel, scieur de long, né vers 1602 à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)), décédé le samedi 18 septembre 1655 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), Hôpital de Hôtel-Dieu de Québec, fils de Jean Pinel (†1630), et de Thomasse De Lahaye (1583-1630). Elle en a eu Gilles (1635-1700) et Pierre Pinel (1636-1707).

270 – Nicolas Ledet [li], né à Angoulan (Larochelle (Charente-Maritime)) en 1605, décédé à Angoulins (17690 (Poitou-Charentes)) le samedi 18 septembre 1655, à l’âge de cinquante ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié en 1630 à Angoulan (Larochelle (Charente-Maritime)) avec Isabelle Pinau, née en 1610 à Angoulins (17690 (Poitou-Charentes)), y décédée le mardi 28 janvier 1653, à l’âge de quarante-trois ans. Leur union dura vingt-trois ans. Il eut de celle-ci Anne Ledet (~1631-1700).

271 – Isabelle Pinau, née à Angoulins (17690 (Poitou-Charentes)) en 1610, décédée dans la même localité le mardi 28 janvier 1653, à l’âge de quarante-trois ans. À vingt ans, elle s’est mariée en 1630 à Angoulan (Larochelle (Charente-Maritime)) avec Nicolas Ledet, né en 1605 à Angoulan (Larochelle (Charente-Maritime)), décédé le samedi 18 septembre 1655 à Angoulins (17690 (Poitou-Charentes)), à l’âge de cinquante ans. Son décès survint après vingt-trois ans de mariage. Ils eurent Anne Ledet (~1631-1700).

276 – Jean Meunier, marié vers 1667 avec Esther Perrine. Il eut de sa conjointe René Meunier.

277 – Esther Perrine, mariée vers 1667 avec Jean Meunier. Elle eut de son conjoint René Meunier.

278 – Francois Charpentier, marié avec Francoise Germain. Il eut pour enfant Marguerite Charpentier.

279 – Francoise Germain, mariée avec Francois Charpentier. Ils eurent Marguerite Charpentier.

280 – Jacques Gaudin [lii], fils de Claude Gaudin (°1586), et de Marie-Josephe Bardin (°1590), né à Savolles (Dijon), Basse Normandie en 1606, décédé à Dieppe (76200 (Haute-Normandie)) vers 1699. À environ vingt-sept ans, il s’est marié vers 1633 à Saint-Laurent-de-Beauminil (Commune St-Gervais) avec Marguerite Niard, née en 1610 à La Beaume (05140 (Provence-Alpes-Côte d’Azur)). Ils eurent Charles Gaudin (†1712).

281 – Marguerite Niard, dite Nyeulle, née à La Beaume (05140 (Provence-Alpes-Côte d’Azur)) en 1610. À environ vingt-trois ans, elle s’est mariée vers 1633 à Saint-Laurent-de-Beauminil (Commune St-Gervais) avec Jacques Gaudin, né en 1606 à Savolles (Dijon), Basse Normandie, décédé vers 1699 à Dieppe (76200 (Haute-Normandie)), fils de Claude Gaudin (°1586), et de Marie-Josephe Bardin (°1590). Ils ont eu Charles Gaudin (†1712).

282 – Marin Boucher [liii], maçon, fils de Jacques Boucher (1569-1611), et de Francoise Paigné (1560-1611), né à Souligny-la-Trappe (613280 (Perche)), Basse Normandie en 1589 [liv], décédé et inhumé le mercredi 25 mars 1671 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), Cimetière de Château-Richer, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 7 février 1611 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), Église de Saint-Jean-de-Mortagne-au-Perche, France [lv] [lvi] avec Julienne Baril, née en 1586 à Saint-Langis-lès-Mortagne (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie, décédée le mercredi 15 décembre 1627 à Saint-Langis-lès-Mortagne (61400 (Basse-Normandie)), à l’âge de quarante et un ans. Leur union dura seize ans. De là naquirent Louise (1589-1649), Charlotte, Etiennette, Francois (1617-1678) et Nicole Boucher. À quarante ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 29 mars 1629 à Saint-Langis-lès-Mortagne (61400 (Basse-Normandie)), Église de Saint-Legis-lès-Mortagne, France avec Perrine Mallet, née en 1615 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), décédée le dimanche 24 août 1687 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de soixante-douze ans, fille de Pierre Mallet (1581-1615), et de Jacqueline Léger (1585-1628). Son décès survint après quarante-deux ans de mariage. De celle-ci naquirent Louis-Marin (1630-1700), Jean-Galeran (1633-1714), Francoise (1636-1711), Pierre (1639-1707), Madeleine (1641-<1709), Marie (°1644) et Guillaume Boucher (°~1648).

283 – Perrine Mallet [lvii], fille de Pierre Mallet (1581-1615), et de Jacqueline Léger (1585-1628), née à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)) en 1615, décédée à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 24 août 1687, inhumée le lendemain au même endroit, à l’âge de soixante-douze ans. À quatorze ans, elle s’est mariée le jeudi 29 mars 1629 à Saint-Langis-lès-Mortagne (61400 (Basse-Normandie)), Église de Saint-Legis-lès-Mortagne, France avec Marin Boucher, maçon, né en 1589 à Souligny-la-Trappe (613280 (Perche)), Basse Normandie, décédé le mercredi 25 mars 1671 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-deux ans, fils de Jacques Boucher (1569-1611), et de Francoise Paigné (1560-1611) [lviii]. Leur union dura quarante-deux ans. De celle-ci naquirent Louis-Marin (1630-1700), Jean-Galeran (1633-1714), Francoise (1636-1711), Pierre (1639-1707), Madeleine (1641-<1709), Marie (°1644) et Guillaume Boucher (°~1648).

284 – Francois Perron [lix], fils de Jean Perron (~1578-~1616), et de Marie Peneau (~1583-1635), né à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes le mardi 10 novembre 1615, veille de la Saint-Martin d’hiver [lx], décédé dans la même localité le vendredi 18 septembre 1665, à l’âge de cinquante ans. Il s’est marié en 1640 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) [lxi] avec Marie-Jeanne Suire, née en 1620 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédée le lundi 4 mars 1647 à La Rochelle (Saint-Barthélemi (Poitou-Charentes)), à l’âge de vingt-sept ans, fille d’Andre Suire, et de Marie Rault. Leur union dura sept ans. Naquit de cette femme Daniel-François Perron (1638-1678).

285 – Marie-Jeanne Suire, fille d’Andre Suire, et de Marie Rault, née à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes en 1620, décédée dans la même localité le lundi 4 mars 1647, à l’âge de vingt-sept ans. Elle s’est mariée en 1640 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) [lxii] avec Francois Perron, né le mardi 10 novembre 1615, veille de la Saint-Martin d’hiver à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, y décédé le vendredi 18 septembre 1665, à l’âge de cinquante ans, fils de Jean Perron (~1578-~1616), et de Marie Peneau (~1583-1635). Son décès survint après sept ans de mariage. Naquit de cette femme Daniel-François Perron (1638-1678).

286 – Jacques Gargottine, né à La Jarne (17220 (Poitou-Charentes)) en 1623, décédé dans la même localité le mardi 26 février 1664, à l’âge de quarante et un ans. À seize ans, il s’est marié en 1639 à La Jarne (17220 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes avec Francoise Bernard, née en 1617 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), décédée le mardi 18 février 1687 à Montmorot (39570 (Franche-Comté)), à l’âge de soixante-dix ans. Son décès survint après vingt-cinq ans de mariage. De là naquit Marie-Louise Gargottine (1641-1698).

287 – Francoise Bernard, née à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) en 1617, décédée à Montmorot (39570 (Franche-Comté)) le mardi 18 février 1687, à l’âge de soixante-dix ans. À vingt-deux ans, elle s’est mariée en 1639 à La Jarne (17220 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes avec Jacques Gargottine, né en 1623 à La Jarne (17220 (Poitou-Charentes)), y décédé le mardi 26 février 1664, à l’âge de quarante et un ans. Leur union dura vingt-cinq ans. Elle en a eu Marie-Louise Gargottine (1641-1698).

288 – Jean Beaudoin [lxiii], maître Pâtissier, né à La Rochelle (Saint-Martin (Poitou-Charentes)) vers 1609, décédé dans la même localité le jeudi 15 février 1652. À environ vingt et un ans, il s’est marié vers 1630 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Paroisse de Tasdon, La Rochelle avec Jeanne Bretet, née vers 1611 à La Rochelle (Saint-Martin (Poitou-Charentes)), fille d’Andre Bretet, et d’Andree Giraudeau (†1658). Naquit de cette femme Jean Beaudoin (~1638-1713).

289 – Jeanne Bretet [lxiv], fille d’Andre Bretet, et d’Andree Giraudeau (†1658), née à La Rochelle (Saint-Martin (Poitou-Charentes)) vers 1611. À environ dix-neuf ans, elle s’est mariée vers 1630 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Paroisse de Tasdon, La Rochelle avec Jean Beaudoin, maître Pâtissier, né vers 1609 à La Rochelle (Saint-Martin (Poitou-Charentes)), décédé le jeudi 15 février 1652 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)). Ils ont eu Jean Beaudoin (~1638-1713).

290 – Michel Chauvin, dit St-Suzanne [lxv], fils de Gabriel Chauvin, et de Marie Drouard, né à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50750 (Basse-Normandie)) le vendredi 14 décembre 1612, baptisé à Sainte-Suzanne (53270 (Pays de la Loire)) [lxvi], décédé à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) en 1654, à l’âge de quarante-deux ans. À trente-cinq ans, il s’est marié le lundi 29 juillet 1647 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) [lxvii] avec Anne Archambault, née vers septembre 1631 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédée le mercredi 29 juillet 1699 à Ville-Marie (CANADA) (Ancien Nom De Montréal (Québec)), QC, fille de Jacques Archambault (~1605-1688), et de Francoise Tourault (~1599-1663) [lxviii]. Son décès survint après sept ans de mariage. De là naquirent Paul (1650-1650) et Marie-Charlotte Chauvin (1651-1718).

291 – Anne Archambault, fille de Jacques Archambault (~1605-1688), et de Francoise Tourault (~1599-1663), née à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes vers septembre 1631 [lxix], décédée à Ville-Marie (CANADA) (Ancien Nom De Montréal (Québec)), QC le mercredi 29 juillet 1699, inhumée à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC le lendemain. À environ seize ans, elle s’est mariée le lundi 29 juillet 1647 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) [lxx] avec Michel Chauvin, né le vendredi 14 décembre 1612 à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50750 (Basse-Normandie)), décédé en 1654 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), à l’âge de quarante-deux ans, fils de Gabriel Chauvin, et de Marie Drouard. Leur union dura sept ans. Elle eut de celui-ci Paul (1650-1650) et Marie-Charlotte Chauvin (1651-1718).

À environ vingt-trois ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le mardi 3 février 1654 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC puis, le même jour, religieusement à Ville-Marie (CANADA) (Ancien Nom De Montréal (Québec)), après avoir fait rédiger un contrat, le mercredi 25 mars 1654, à Ville-Marie (CANADA) (Ancien Nom De Montréal (Québec)), Etude de Lambert CLOSSE [lxxi] avec Jean Gervaise, boulanger, Défricheur, Substitut du procureur, né le jeudi 24 mars 1616 à Souvigné-sous-Château (37251 (Centre)), Centre, décédé le dimanche 12 mars 1690 à Ville-Marie (CANADA) (Ancien Nom De Montréal (Québec)), à l’âge de soixante-quatorze ans. Leur union dura trente-six ans. De celle-ci naquirent Marguerite (1654-1690), Cunegonde (1657-1724), Jeanne (1659-1745), Jean (1661-1672), Cecile (1662-1760), Louis (1663-1741), Nicolas (1666-1750), Charles (1668-1753), Louis (<1686->1686) et Nicolas Gervais (<1687->1687).

296 – Pierre Chalut, marié avec Jeanne Thibaudeau. Il eut de celle-ci Francois Chalut.

297 – Jeanne Thibaudeau, mariée avec Pierre Chalut. Naquit de cette femme Francois Chalut.

298 – Jean Amaury, habitant, fils de Pierre Amaury, et de Suzanne Pressac, né à Saint-Macoux (86400 (Poitou-Charentes)) en 1646, décédé à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), Île d’Orléans le samedi 19 août 1724, à l’âge de soixante-dix-huit ans. À vingt-sept ans, il s’est marié en septembre 1673 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Marie Vigny, née en 1655 à Saint-Nicolas-du-Chardonnet (Paris (Paris)), décédée le dimanche 24 juin 1742, jour de la Saint-Jean-Baptiste à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), Île d’Orléans, à l’âge de quatre-vingt-sept ans. Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Naquirent de celle-ci Marie (1677-1705) et Michel Amaury (1684-1715).

299 – Marie Vigny, née à Saint-Nicolas-du-Chardonnet (Paris (Paris)) en 1655, décédée à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), Île d’Orléans le dimanche 24 juin 1742, jour de la Saint-Jean-Baptiste, à l’âge de quatre-vingt-sept ans. À dix-huit ans, elle s’est mariée en septembre 1673 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) avec Jean Amaury, habitant, né en 1646 à Saint-Macoux (86400 (Poitou-Charentes)), décédé le samedi 19 août 1724 à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), Île d’Orléans, à l’âge de soixante-dix-huit ans, fils de Pierre Amaury, et de Suzanne Pressac. Leur union dura cinquante et un ans. Ils eurent Marie (1677-1705) et Michel Amaury (1684-1715).

 Génération X

536 – Jean Pinel, né à Vire (14500 (Basse-Normandie)), décédé à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)) le dimanche 29 septembre 1630, jour de la Saint-Michel, marié vers 1601 à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)) avec Thomasse De Lahaye, née en 1583 à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)), y décédée en 1630, à l’âge de quarante-sept ans. Leur alliance dura près de vingt-neuf ans. Il eut de sa conjointe Nicolas Pinel (~1602-1655).

537 – Thomasse De Lahaye, née à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)) en 1583, décédée dans la même localité en 1630, à l’âge de quarante-sept ans. À environ dix-huit ans, elle s’est mariée vers 1601 à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)) avec Jean Pinel, né à Vire (14500 (Basse-Normandie)), décédé à Campagnolles (14500 (Basse-Normandie)) le dimanche 29 septembre 1630, jour de la Saint-Michel. Leur alliance dura près de vingt-neuf ans. Elle eut pour enfant Nicolas Pinel (~1602-1655).

 

560 – Claude Gaudin, dit Châtillon, fils de Vorle Gaudin (°1570), et de Brigitte Gouzier (°1566), né à Langres (52200 (Champagne-Ardenne)) en 1586, y décédé. À environ quarante-cinq ans, il s’est marié vers 1631 au Poire-sur-Velluire (Vendee) avec Marie-Josephe Bardin, née en 1590 à Saint-Vorle Parish (Chatillion (Île de France)), décédée à Châtillon (86700 (Poitou-Charentes)). Naquit de cette femme Jacques Gaudin (1606-~1699).

561 – Marie-Josephe Bardin, dite Boisdon, née à Saint-Vorle Parish (Chatillion (Île de France)) en 1590, décédée à Châtillon (86700 (Poitou-Charentes)). À environ quarante et un ans, elle s’est mariée vers 1631 au Poire-sur-Velluire (Vendee) avec Claude Gaudin, né en 1586 à Langres (52200 (Champagne-Ardenne)), où il décéda, fils de Vorle Gaudin (°1570), et de Brigitte Gouzier (°1566). Elle eut pour enfant Jacques Gaudin (1606-~1699).

564 – Jacques Boucher [lxxii], fils de Jean Boucher (1522-1611), et de Francoise Roussin, né à Mortagne-au-Perche (61400 Paroisse Notre-Dame (Basse-Normandie)) en 1569, décédé dans la même localité le samedi 30 juillet 1611, à l’âge de quarante-deux ans. À treize ans, il s’est marié le mercredi 4 juillet 1582 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)) [lxxiii] avec Francoise Paigné, née en 1560 à Courgeoût (61560 (Basse-Normandie)), décédée le samedi 30 juillet 1611 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), à l’âge de cinquante et un ans, fille de Joseph Paigne, et de Marie Castrie. Leur union dura vingt-neuf ans. Ils ont eu Marin (1589-1671), Gaspard (~1599-1662) et Jeanne Boucher (°~1607).

565 – Francoise Paigné, fille de Joseph Paigne, et de Marie Castrie, née à Courgeoût (61560 (Basse-Normandie)) en 1560, décédée à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)) le samedi 30 juillet 1611, à l’âge de cinquante et un ans. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le mercredi 4 juillet 1582 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)) [lxxiv] avec Jacques Boucher, né en 1569 à Mortagne-au-Perche (61400 Paroisse Notre-Dame (Basse-Normandie)), décédé le samedi 30 juillet 1611 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), à l’âge de quarante-deux ans, fils de Jean Boucher (1522-1611), et de Francoise Roussin. Leur union dura vingt-neuf ans. Elle en eut Marin (1589-1671), Gaspard (~1599-1662) et Jeanne Boucher (°~1607).

566 – Pierre Mallet, fils de Jean Mallet (~1545-1615), et de Guillimette Ruellan (1593-1642), né à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie en 1581 [lxxv], décédé dans la même localité en février 1615, à l’âge de trente-quatre ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 13 mars 1602 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie [lxxvi] avec Jacqueline Léger, née en 1585 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie, décédée en 1628 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), à l’âge de quarante-trois ans. Son décès survint après treize ans de mariage. Il eut pour enfant Perrine Mallet (1615-1687).

567 – Jacqueline Léger, née à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie en 1585, décédée dans la même localité en 1628, à l’âge de quarante-trois ans. À dix-sept ans, elle s’est mariée le mercredi 13 mars 1602 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie [lxxvii] avec Pierre Mallet, né en 1581 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie, décédé en février 1615 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), à l’âge de trente-quatre ans, fils de Jean Mallet (~1545-1615), et de Guillimette Ruellan (1593-1642). Leur union dura treize ans. Ils ont eu Perrine Mallet (1615-1687).

568 – Jean Perron, fils de Jehan Perron (†~1580), et de Marie Pineau (~1560-~1623), né à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes vers 1578, décédé dans la même localité vers 1616, marié avec Marie Peneal, née à ? (CANADA). Il s’est marié le dimanche 22 juin 1603 à La Rochelle (Saint-Michel (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes [lxxviii] avec Marie Peneau, née vers 1583 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédée en avril 1635. Leur union dura treize ans. Il en a eu Francois Perron (1615-1665).

569 – Marie Peneau, née à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes vers 1583, décédée en avril 1635. Elle s’est mariée le dimanche 22 juin 1603 à La Rochelle (Saint-Michel (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes [lxxix] avec Jean Perron, né vers 1578 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, y décédé vers 1616, fils de Jehan Perron (†~1580), et de Marie Pineau (~1560-~1623) [lxxx]. Leur union dura treize ans. Elle en a eu Francois Perron (1615-1665).

570 – Andre Suire, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Marie Rault, née à ? (CANADA) et décédée à Aunis. Ils eurent Marie-Jeanne Suire (1620-1647).

571 – Marie Rault, née et décédée à ? (CANADA), mariée avec Andre Suire, né et décédé à ? (CANADA). Ils eurent Marie-Jeanne Suire (1620-1647).

578 – Andre Bretet [lxxxi], né et décédé à ? (CANADA), marié avec Andree Giraudeau, née à ? (CANADA), décédée à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) le mardi 2 avril 1658. De celle-ci naquit Jeanne Bretet (°~1611).

579 – Andree Giraudeau, née à ? (CANADA), décédée et inhumée le mardi 2 avril 1658 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), mariée avec Andre Bretet, né et décédé à ? (CANADA). De là naquit Jeanne Bretet (°~1611).

580 – Gabriel Chauvin [lxxxii], né et décédé à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50750 (Basse-Normandie)), marié avec Marie Drouard, née à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50750 (Basse-Normandie)). Ils ont eu Michel Chauvin (1612-1654).

581 – Marie Drouard, née et décédée à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50750 (Basse-Normandie)), mariée avec Gabriel Chauvin, né à Sainte-Suzanne-sur-Vire (50750 (Basse-Normandie)). De celle-ci naquit Michel Chauvin (1612-1654).

582 – Jacques Archambault [lxxxiii], fils d’Antoine Archambault (1575-1654), et de Renée Ouvrard (1582-1654), né à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes vers 1605 [lxxxiv], décédé et inhumé le dimanche 15 février 1688 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC. À environ seize ans, il s’est marié le dimanche 24 janvier 1621 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)) avec Francoise Tourault, née vers 1599 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), décédée le samedi 8 décembre 1663, jour de la fête de la Conception à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC, fille de Francois Tourault, et de Marthe Lenoir. Leur union dura quarante-deux ans. Ils eurent Denis (1630-1651), Anne (~1631-1699), Jacquette (1632-1700), Marie (1636-1719), Louise (°1640), Laurent (1642-1730) et Marie Archambault (~1644-1685). À environ soixante et un ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le mardi 26 janvier 1666 à Cap-de-la-Madeleine (CANADA) (Mauricie (Québec)), QC avec Marie Denot.

583 – Francoise Tourault [lxxxv], fille de Francois Tourault, et de Marthe Lenoir, née à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)) vers 1599, décédée à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC le samedi 8 décembre 1663, jour de la fête de la Conception, inhumée le lendemain au même lieu. À environ vingt-deux ans, elle s’est mariée le dimanche 24 janvier 1621 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)) avec Jacques Archambault, né vers 1605 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédé le dimanche 15 février 1688 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), QC, fils d’Antoine Archambault (1575-1654), et de Renée Ouvrard (1582-1654) [lxxxvi]. Son décès survint après quarante-deux ans de mariage. Elle en a eu Denis (1630-1651), Anne (~1631-1699), Jacquette (1632-1700), Marie (1636-1719), Louise (°1640), Laurent (1642-1730) et Marie Archambault (~1644-1685).

596 – Pierre Amaury, marié avec Suzanne Pressac. Ils ont eu Jean Amaury (1646-1724).

597 – Suzanne Pressac, mariée avec Pierre Amaury. Ils eurent Jean Amaury (1646-1724).

 Génération XI

1120 – Vorle Gaudin, fils de Maurice Gaudin (1535-1585), et d’Huguette Pampelume (°1540), né à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)) en 1570, marié avec Brigitte Gouzier, née en 1566 à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)). De là naquit Claude Gaudin (°1586).

1121 – Brigitte Gouzier, née à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)) en 1566, mariée avec Vorle Gaudin, né en 1570 à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)), fils de Maurice Gaudin (1535-1585), et d’Huguette Pampelume (°1540). Elle en a eu Claude Gaudin (°1586).

1128 – Jean Boucher, fils de Jehan Boucher (1483-1569), et de Jehanne Bournier, né à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)) en 1522, décédé dans la même localité en 1611, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans, marié avec Francoise Roussin, née à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), fille de Martin Roussin (~1474-1553), et de Michelle Moreau (~1484-1553). Ils ont eu Jacques Boucher (1569-1611).

1129 – Francoise Roussin, fille de Martin Roussin (~1474-1553), et de Michelle Moreau (~1484-1553), née et décédée à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), mariée avec Jean Boucher, né en 1522 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), y décédé en 1611, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans, fils de Jehan Boucher (1483-1569), et de Jehanne Bournier. De là naquit Jacques Boucher (1569-1611).

1130 – Joseph Paigne, né et décédé à ? (CANADA), marié vers 1570 avec Marie Castrie, née à ? (CANADA). Ils ont eu Francoise Paigné (1560-1611).

1131 – Marie Castrie, née et décédée à ? (CANADA), mariée vers 1570 avec Joseph Paigne, né à ? (CANADA). Ils eurent Francoise Paigné (1560-1611).

1132 – Jean Millet [lxxxvii], né à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie vers 1545, décédé le mardi 10 février 1615et inhumé le lundi 16 février 1615 dans la même localité, marié avec Guillimette Ruellan, née le mardi 16 janvier 1593 à St Coulon Parish (Brittany (Île de France)), décédée le dimanche 5 janvier 1642 à Saint-Coulomb (35350 (Bretagne)), à l’âge de quarante-neuf ans. Ils eurent Pierre Mallet (1581-1615).

1133 – Guillimette Ruellan, née à St Coulon Parish (Brittany (Île de France)) le mardi 16 janvier 1593, décédée à Saint-Coulomb (35350 (Bretagne)) le dimanche 5 janvier 1642, à l’âge de quarante-neuf ans, mariée avec Jean Mallet, né vers 1545 à Courgeon (61400 (Basse-Normandie)), Basse Normandie, y décédé le mardi 10 février 1615. Ils ont eu Pierre Mallet (1581-1615).

1136 – Jehan Perron, décédé à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes vers 1580, marié le jeudi 7 mars 1577 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes [lxxxviii] avec Marie Pineau, née vers 1560 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), décédée vers 1623 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes [lxxxix]. Leur union dura trois ans. Il eut de celle-ci Jean Perron (~1578-~1616).

1137 – Marie Pineau, née à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)) vers 1560, décédée dans la même localité vers 1623, mariée avec Antoine Richard. À environ dix-sept ans, Marie s’est mariée une seconde fois le jeudi 7 mars 1577 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes [xc] avec Jehan Perron, décédé vers 1580 à La Rochelle (17000 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes. Leur union dura trois ans. Ils ont eu Jean Perron (~1578-~1616).

1164 – Antoine Archambault [xci], né à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes en 1575, décédé dans la même localité en 1654, à l’âge de soixante-dix-neuf ans. À environ vingt-cinq ans, il s’est marié vers 1600 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes avec Renée Ouvrard, née en 1582 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédée en 1654 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), à l’âge de soixante-douze ans. Leur alliance dura près de cinquante-quatre ans. Il en a eu Catherine (1600-1636) et Jacques Archambault (~1605-1688).

1165 – Renée Ouvrard, née à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes en 1582, décédée dans la même localité en 1654, à l’âge de soixante-douze ans. À environ dix-huit ans, elle s’est mariée vers 1600 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes avec Antoine Archambault, né en 1575 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), Poitou Charentes, décédé en 1654 à Dompierre-sur-Mer (17139 (Poitou-Charentes)), à l’âge de soixante-dix-neuf ans. Leur alliance dura près de cinquante-quatre ans. Elle eut de celui-ci Catherine (1600-1636) et Jacques Archambault (~1605-1688).

1166 – Francois Tourault, né et décédé à St Amand de Boix (Angoumois (Angouleme)), marié avec Marthe Lenoir. Il eut de celle-ci Francoise (~1599-1663) et Jacquette Tourault (1612-1670).

1167 – Marthe Lenoir, mariée avec Francois Tourault, né à St Amand de Boix (Angoumois (Angouleme)). Elle eut de celui-ci Francoise (~1599-1663) et Jacquette Tourault (1612-1670).

 Génération XII

2240 – Maurice Gaudin, né à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)) en 1535, décédé en 1585, à l’âge de cinquante ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié en 1560 avec Huguette Pampelume, née en 1540 à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)). De là naquit Vorle Gaudin (°1570).

2241 – Huguette Pampelume, née à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)) en 1540. À vingt ans, elle s’est mariée en 1560 avec Maurice Gaudin, né en 1535 à Châtillon-sous-Bagneux (92020 (Ile-de-France)), décédé en 1585, à l’âge de cinquante ans. Elle en a eu Vorle Gaudin (°1570).

2256 – Jehan Boucher, né à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)) en 1483, décédé dans la même localité le lundi 22 août 1569, à l’âge de quatre-vingt-six ans. À trente-trois ans, il s’est marié en 1516 avec Jehanne Bournier, fille de Guillaume Bournier (°~1460), et de Catherine Huot (°~1460). Il eut de celle-ci Jean Boucher (1522-1611).

2257 – Jehanne Bournier, fille de Guillaume Bournier (°~1460), et de Catherine Huot (°~1460), mariée en 1516 avec Jehan Boucher, né en 1483 à Mortagne-au-Perche (61400 (Basse-Normandie)), y décédé le lundi 22 août 1569, à l’âge de quatre-vingt-six ans. Ils ont eu Jean Boucher (1522-1611).

2258 – Martin Roussin, né à Tourouvre (61190 (Basse-Normandie)), Basse Normandie vers 1474, décédé dans la même localité le samedi 4 mars 1553. À environ vingt-six ans, il s’est marié vers 1500 à Tourouvre (61190 (Basse-Normandie)), Basse Normandie avec Michelle Moreau, née vers 1484 à Tourouvre (61190 (Basse-Normandie)), Basse Normandie, y décédée le dimanche 9 avril 1553. Leur alliance dura près de cinquante-trois ans. Ils ont eu Francoise et Marin Roussin (1510-1548).

2259 – Michelle Moreau, née à Tourouvre (61190 (Basse-Normandie)), Basse Normandie vers 1484, décédée dans la même localité le dimanche 9 avril 1553. À environ seize ans, elle s’est mariée vers 1500 à Tourouvre (61190 (Basse-Normandie)), Basse Normandie avec Martin Roussin, né vers 1474 à Tourouvre (61190 (Basse-Normandie)), Basse Normandie, y décédé le samedi 4 mars 1553. Leur alliance dura près de cinquante-trois ans. Elle en eut Francoise et Marin Roussin (1510-1548).

 Génération XIII

4514 – Guillaume Bournier, né à Paris (Paris), Ile de France vers 1460, marié avec Catherine Huot, née vers 1460 à Paris (Paris), Ile de France. Il eut de sa conjointe Jehanne Bournier.

4515 – Catherine Huot, dite Dit HAULT, née à Paris (Paris), Ile de France vers 1460, mariée avec Guillaume Bournier, né vers 1460 à Paris (Paris), Ile de France. Ils eurent Jehanne Bournier.

©º°¨¨°º©

[i] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[ii] Son nom figure dans un acte concernant Jean-Baptiste Harbour.

[iii] En présence de Francois Beaudoin.

[iv] En présence de Francois Beaudoin.

[v] Au baptême de Joseph fut témoin Joseph Proulx, ; Barbe Faucher.

[vi] Pierre a épousé en 1804 Marie Dalpe.

[vii] Au baptême de Jean-Baptiste fut témoin Germain Morin, ; Jean Dubuc, ; Marie-Charlotte Poitiers.

[viii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie Constantineau, sa mère qui l’éleva.

[ix] En présence de Jean Bassett, ; Jean Pinel, ; Anne Constantineau, ; Pierre Pinel, ; Jean Hardy.

[x] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Catherine Pinel, sa mère qui l’éleva.

[xi] En présence de Jean Bassett, ; Jean Pinel, ; Anne Constantineau, ; Pierre Pinel, ; Jean Hardy.

[xii] Son nom figure dans un acte concernant Laurent Arbour.

[xiii] Marie-Joseph s’est alliée avec Joseph Lachapelle.

[xiv] Descendants de Michel ARBOURJusqu’aux arrière-petits-enfants. Michel ARBOUR, né en 1641, Rouen, Normandie, France, décédé – NEUVILLE, PORTNEUF, QC, inhumé – NEUVILLE, PORTNEUF, QC, Maître boucher.Marié le 10 octobre 1671, QUÉBEC, QC, avec Catherine CONSTANTINEAU, née en 1658, RIVIÈRE-SAINT-CHARLES, QC, décédée – HÔTEL-DIEU DE QUÉBEC, QC, dontMadeleine Ursule Marguerite, née – L’ANCIENNE-LORETTE, QC, décédée le 10 octobre 1747, L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC, inhumée – L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC.Mariée le 20 novembre 1696, SAINT-FRANÇOIS-DE-SALES, NEUVILLE, PORTNEUF, QC, avec Pierre PELLETIER, né – NEUVILLE, PORTNEUF, QC, décédé – L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC, inhumé – L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC, dontMadeleine, née -NEUVILLE, PORTNEUF, QC.Mariée le 7 juillet 1721, CONTRECŒUR, VERCHÈRES, QC, avec Raymond CHAIGNON, né le 6 juin 1693, Verchères, Qc, dontMarie-Agathe Chagnon Raymond, née (24 MARS 1730).Mariée le 15 janvier 1759, L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC, avec Charles Joseph Personne Lafond, inhumé (7 JUILLET 1747), MICHILLIMAKINAC, MI.Ursule, née le 20 novembre 1698, NEUVILLE, PORTNEUF, QC.Pierre Jean, né le 25 juillet 1705, NEUVILLE, PORTNEUF, QC, décédé en 1795, LIEU INDÉTERMINÉ AU QUÉBEC(à l’âge de 90 ans).Augustin, né le 14 décembre 1710, NEUVILLE, PORTNEUF, QC, décédé – L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC, inhumé – L’ASSOMPTION, REPENTIGNY, QC.Marie Geneviève, née – NEUVILLE, PORTNEUF, QC, décédée le 1er janvier 1767, NEUVILLE,PORTNEUF, QC.Marie, née le 14 juillet 1672, PETITE-RIVIÈRE-SAINT-CHARLES, QC, décédée le 6 juin 1742, NEUVILLE, PORTNEUF, QC (à l’âge de 69 ans).Michel, né en 1675, L’ANCIENNE-LORETTE, QC.Jean-Baptiste, né le 10 octobre 1679, NEUVILLE, PORTNEUF, QC, décédé le 1er janvier 1766, QUÉBEC, QC, inhumé – NEUVILLE, PORTNEUF, QC (à l’âge de 86 ans).Elizabeth, née le 20 septembre 1684, NEUVILLE, PORTNEUF, QC.François Augustin, né le 9 septembre 1687, NEUVILLE, PORTNEUF, QC, décédé en 1752(àl’âge de 65 ans).Total: 12 personnes (conjoints non compris).Selon le recensement 1667 : 23 ans à l’Ile d’Orléans;- Domestique de Pierre Chalut- Confirméle 09-11-1665 à Québec- au recencement de 1681 à Neuville : il avait 34 ans et son épouse Marie Constineau 23; Enfants : Marie 9; Michelle 7; Madeleine 5 et Jean 2 ans; 9 bêtes à cornes et 35 arpents en valeur.-Confirmé par : MonsigneurFrancois-Xavier de LAVAL[ArbourBook].

[xv] Sa confirmation eut lieu le lundi 9 novembre 1665 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)).

[xvi] A l’inhumation de Michel furent témoins Antoine Tapin, ; Jean Bassett, ; Jean Hardy.

[xvii] En présence de Jean Joly, ; Claude Demangue, ; Henri De Bernieres.

[xviii] Marie a épousé en 1701 Laurent Armand.

[xix] [arbour21-10-2006-3. FBC.FTW][arbour7-11-2005-15h30.FTW]Catherine CONSTANTINEAUNée en 1658 – RIVIÈRE-SAINT-CHARLES, QCDécédée – HÔTEL-DIEU DE QUÉBEC, QCParentsJulien CONSTANTINEAU 1636Marie LANGLOIS 1639-1698Mariages et enfantsMariée le 10 octobre 1671, QUÉBEC, QC, avec Michel ARBOUR 1641, dontMadeleine Ursule Marguerite +1747Marie Geneviève +1767Marie 1672-1742Michel 1675Jean-Baptiste 1679-1766Elizabeth 1684François Augustin 1687-1752Mariée le 9 septembre 1701, QUÉBEC, QC, avec Laurent ARMAND 1640.

[xx] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Marie Langlois, sa mère qui l’éleva.

[xxi] Son nom figure dans un acte concernant Marie Genevieve Harbour.

[xxii] En présence de Jean Joly, ; Claude Demangue, ; Henri De Bernieres.

[xxiii] Date historique (7 septembre 1701 : début de la guerre de succession d’Espagne).

[xxiv] Contrat de mariage le 7 septembre 1701.

[xxv] Laurent a épousé en 1663 Marie-Anne Agathe, qui lui a donné Agathe Armand.

[xxvi] Son nom figure dans un acte concernant Marie Genevieve Harbour.

[xxvii] Catherine a épousé en 1671 Denis Masse.

[xxviii] Catherine avait été conçue deux mois avant le mariage de ses parents qui avait eu lieu le dimanche 2 septembre 1657.

[xxix] Jean a épousé vers 1660 Jeanne Chabot.

[xxx] Madeleine a épousé en 1689 Charles Godin, fils de Charles et de Marie Boucher, qui lui a donné Angelique, Catherine, Guillaume, Jacques et Madeleine Godin.

[xxxi] Tué par les Iroquois.

[xxxii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie-Charlotte Chauvin, sa mère qui l’éleva.

[xxxiii] Marie a épousé en 1678 Denis Gentil, maître Menuisier, qui lui a donné Marie-Francoise Gentil.

[xxxiv] Denis a épousé en 1658 Genevieve Bonnet.

[xxxv] Anne a épousé en 1653 Jean Neveu, maçon, qui lui a donné Barbe et Suzanne Neveu.

[xxxvi] Originaire d’Angoulins, ar. et év. La Rochelle, ar. et év. La Rochelle,Aunis (Charente-Maritime).

[xxxvii] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href=”http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html”>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Charles godin – 35 habittant; Marie Boucher – 22 sa femme; François Godin – 7 fils; Marie godin – 4 fille; Geneviefve godin – 3 fille et Margueritte Godin – 11 mois Fille.

[xxxviii] NAISSANCE-BIRTH: Né au Temple Calviniste de Dompierre et BourgneufBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Commis et commissionnaire; il est fils naturel. Une plaque commémorative a été dévoilée en 1995 au Musée maritime de La Rochelle et l’Allée François-Perron a été inaugurée au quartier des Minimes à La Rochelle en 1999.RECENSEMENT-CENSUS(1667): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 (Benjamin Sulte)</i><br><a href=”http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf”>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> page 86 du document.pdf: <B>Daniel Perron, 28</B>; Louise Gargotin, sa femme, 30; Antoine, 3; 5 arpents en valeur.

[xxxix] Fichier origine Marcel Fournier, Original, <a href=”http://www.fichierorigine.com/”>Site Internet</a>.

[xl] Marie-Louise a épousé en 1679 Charles-Louis Alain.

[xli] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Fille du RoiRECENSEMENT-CENSUS(1667): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 (Benjamin Sulte)</i><br><a href=”http://bibnum2. banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf”>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> page 86 du document.pdf: Daniel Perron, 28; <B>Louise Gargotin, sa femme, 30</B>; Antoine, 3; 5 arpents en valeur.

[xlii] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Francoise Bernard, sa mère qui l’éleva.

[xliii] Cm 28 décembre1678 Vachon.

[xliv] Jean Beaudoin et Baudouin. Originaire de St-Martin de LaJarrie ou du villagede Tasdon, paroisse Aytré, ar. et év. La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime).

[xlv] Adoptée par Jean Gervaise et Anne Archambault.

[xlvi] Denise s’est alliée avec Antoine Bloria.

[xlvii] Son père mourut après elle.

[xlviii] Francois s’est allié avec Marie Morille.

[xlix] Charpentier de grosses œuvres et scier de long bois.

[l] Blessures causées par Arquebuse.

[li] D’Angoulins, ar. et év. La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime).

[lii] BIRTH: St-Laurent-de-Beauménil.

[liii] IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1634<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href=”http://federationgenealogie.qc.ca/”>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href=”http://www.fichierorigine.com/”>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> BOUCHER, Marin  (fiche 240491)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Québec(Beauport),Cap.-Nat,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href=”http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beauport.html”>Voirla page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Marin Boucher -77 Masson habittant; perrine Mallet – 60 sa femme & Guillaume Bouchér – 18 Fils. – Originaire de Mortagne, au Perche.

[liv] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[lv] Fichier origine Marcel Fournier, Original, <a href=”http://www.fichierorigine.com/”>Site Internet</a>.

[lvi] St-Jean.

[lvii] NAISSANCE-BIRTH: Courgeone Mortagne; ancienne province de Normandie.

[lviii] Marin a épousé en 1611 Julienne Baril, qui lui a donné Louise, Charlotte, Etiennette, Francois et Nicole Boucher.

[lix] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Né à la Rochelle en 1615, de Jean Péron et de Marie Peneau, il devint un armateur cossu, commerça avec le Canada et y fit la pêche de la morue. Il fit plusieurs voyages en Nouvelle-France. Il a une fort belle signature et un paraphe élégant. Son fils Daniel qu’il eut de Jeanne Suire l’accompagna sans doute et s’établit à Québec. Il épousa le 26 février 1664, au Château-Richer, Louise Gargottin, fille deJacques Gargottin et de Françoise Bernard, de La Rochelle, après avoir fait abjuration des erreurs de Calvin le 6 décembre 1663, à Québec.

[lx] Les familles Allaire-Dallaire d’Amérique Violette Allaire, Original.

[lxi] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant à l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[lxii] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant à l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[lxiii] Originaire de l’ar. et év. La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime).? De St-Martin Lajarrie, Aytré, Aunis.

[lxiv] Jeanne Bretet et Brethet.

[lxv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Engagé de Monsieur de La Dauversière; bigame, il se marie avec Louise Delisle à Ste-Suzanne le 10-08-1637 puis avec Anne Archambault à Québec le 27-07-1647. Il rentre en France en 1650.

[lxvi] Fichier origine Marcel Fournier, Original, <a href=”http://www.fichierorigine.com/”>Site Internet</a>.

[lxvii] Michel Chauvin a épousé sa cousine, Louise Delisle, le 10 août 1637 à Ste-Suzanne, France. Elle était de la ville voisine de Voutré (diocèse de LeMans). Il est venu au Québec en 1644, laissant son épouse en France. Il a épousé Anne Archambault en 1647, devenant de ce fait bigame. Quand Anne fut enceinte de leur deuxième enfant, la bigamie a été découverte et Michel est retourné à son épouse en France peu avant la naissance de son deuxième enfant.<br><br><i>Michel Chauvin marriedhis cousin, Louise Delisle, on August 10, 1637 in Ste-Suzanne, France. She was from the neighboring town of Voutré (Diocese of LeMans). He came to Quebec in 1644, leaving his wife in France. He married Anne Archambault in1647, thereby becoming a bigamist. When Anne was pregnant with their second child, the bigamy was discovered and Michel returned to his wife in France shortly before the birth of his second child.</i>.

[lxviii] Anne a épousé en 1654 Jean Gervaise, boulanger, Défricheur, Substitut du procureur, qui lui a donné Marguerite, Cunegonde, Jeanne, Jean, Cecile, Louis, Nicolas, Charles, Louis et Nicolas Gervais.

[lxix] Fichier origine Marcel Fournier, Original, <a href=”http://www. fichierorigine.com/”>Site Internet</a>.

[lxx] Michel Chauvin a épousé sa cousine, Louise Delisle, le 10 août 1637 à Ste-Suzanne, France. Elle était de la ville voisine de Voutré (diocèse de LeMans). Il est venu au Québec en 1644, laissant son épouse en France. Il a épousé Anne Archambault en 1647, devenant de ce fait bigame. Quand Anne fut enceinte de leur deuxième enfant, la bigamie a été découverte et Michel est retourné à son épouse en France peu avant la naissance de son deuxième enfant.<br><br><i>Michel Chauvin marriedhis cousin, Louise Delisle, on August 10, 1637 in Ste-Suzanne, France. She was from the neighboring town of Voutré (Diocese of LeMans). He came to Quebec in 1644, leaving his wife in France. He married Anne Archambault in1647, thereby becoming a bigamist. When Anne was pregnant with their second child, the bigamy was discovered and Michel returned to his wife in France shortly before the birth of his second child.</i>.

[lxxi] Publications de la S.G.C.F, 0032, Original.

[lxxii] NAISSANCE-BIRTH: St-JeanDÉCÈS-DEATH: St-Jean.

[lxxiii] St-Jean.

[lxxiv] St-Jean.

[lxxv] Il avait perdu son père la même année.

[lxxvi] Ou 1602.

[lxxvii] Ou 1602.

[lxxviii] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant à l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[lxxix] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant à l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[lxxx] Jean s’est allié avec Marie Peneal.

[lxxxi] De La Rochelle.

[lxxxii] De Ste-Suzanne, ar. Laval, Maine (Mayenne).

[lxxxiii] Originaire de Lardillière, à Dompierre-sur-Mer, arr. et év. La Rochelle, AunisArrivé en Nouvelle-France, vers 1646.

[lxxxiv] Fichier origine Marcel Fournier, Original, <a href=”http://www.fichierorigine.com/”>Site Internet</a>.

[lxxxv] Lardelière.

[lxxxvi] Jacques a épousé en 1666 Marie Martine Denot.

[lxxxvii] DEATH: ou 1615.

[lxxxviii] St-Yon.

[lxxxix] Marie s’est alliée avec Antoine Richard.

[xc] St-Yon.

[xci] De Lardillière, à Dompierre-sur-Mer, arr. et év. La Rochelle, Aunis.

Leave a Reply