Une mention insolite très rare : des noces d’or au XVIIIe siècle

Une mention insolite très rare : des noces d’or au XVIIIsiècle

jeudi 11 octobre 2012, par Sandrine Gibier

Voici un témoignage exceptionnel sur des noces d’or au XVIIIe siècle. Ce document est exceptionnel car sa mention est extrêmement rare dans les registres paroissiaux puisque le folkloriste français Arnold Van Gennep précise que « cette mode de la célébration des anniversaires de mariage, courante dans la petite bourgeoisie urbaine, ne se serait répandue dans les campagnes que dans le courant du XIXe siècle. »

Mention insolite des noces d’or de Joachim Jullien et de Marguerite et Marguerite Peigné en 1776 à Tillay-le-Péneux (28) :

“L’an mil sept cent soixante seize le dix sept février a été chantée en cette paroisse une messe d’action de graces de la cinquantième année du mariage [1] de Joachim Jullien aubergiste au bourg agé de soixante seize ans et Marguerite Peigné sa femme agée de soixante onze ans. les époux déclarent qu’ils sont redevables au Seigneur de les avoir conservés toujours en santé, ils sont forts et robustes. ils étaient accompagnés de trente cinq enfants et petits enfants [2]. cette feste annoncée le dimanche précédent au prône a été célébré avec la plus grande solennité. l’église était ornée comme au jour du Patron. après l’offrande le curé a prononcé un discours analogue à la cérémonie. après leur communion eux et leurs enfants de concert avec le curé et les habitants qui s’y sont tous trouver ont addressés des voeux au ciel afin qu’il lui plaise accorder dans la suite a Votre Gracieux Monarque et à son Auguste épouse [3] le même avantage pour cela on a chanté par trois fois et à deux chœurs Domine Salvan Regen le tout a été terminé par le Te Deum [4] au son des cloches et des oraisons pour le Roy, la Reine et toute le famille royale et ceux qui ont sus signé ont signé. curé Chaubert.

Leave a Reply