Famille Hunault Nicolas (1600-)

HISTOIRE & GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE

 HUNAULT NICOLAS (1600-)

et de ses alliances

 Du début des registres à nos jours. Le 21 mai 2012

Le premier ancêtre connu de la famille HUNAULT est originaire de St Pierre de Champs, Beauvais, France où naquit, en l’an 1600, Nicolas HUNAULT. Sa descendance est cognatique et se présente par ordre de primogéniture. Elle s’étend sur trois générations dans laquelle on dénombre 134 personnages répartis en 77 hommes et 58 femmes. Aucun enfant n’est né avant le mariage et pas un n’a été conçu avant les noces de ses parents. Les jours les plus propices aux naissances étaient le jeudi, le lundi et le vendredi. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent le jeudi, le dimanche et le mercredi. Les mariages quant à eux étaient célébrés les lundi, samedi et mardi, et les décès les plus nombreux survenaient le lundi, le jeudi et le samedi. Les mois les plus propices aux naissances étaient octobre, novembre et mars. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent en novembre, en juin et en octobre, et les décès les plus nombreux survenaient en mai, en mars et en juin.

0 – Nicolas Hunault, né à St Pierre de Champs (Beauvais) en 1600, décédé dans la même localité en 1654, à l’âge de cinquante-quatre ans. À environ vingt ans, il s’est marié vers 1620 à St Pierre de Champs (Beauvais) avec Marie Benoît, née vers 1601 à ? (Picardie (Oise)), décédée le lundi 23 novembre 1654 à St Pierre de Champs (Beauvais), d’où :

I – Toussaint Hunault, né à St Pierre de Champs (Beauvais) en 1628, décédé à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le mercredi 13 septembre 1690, à l’âge de soixante-deux ans. Arrivé au Canada en 1653 avec la recrue. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 28 novembre 1654 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Marie Lorgueil, née en 1638 à Cognac (16100 (Poitou-Charentes)), décédée le lundi 29 novembre 1700 à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-deux ans. Son décès survint après trente-six ans de mariage. Il en a eu Thecle, Andre, Jeanne, Pierre, Marie-Thérèse, Mathurin, Françoise et Charles qui suivent.

1°  – Thecle Hunault, fille de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700). Née à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le jeudi 23 septembre 1655 [1], décédée dans la même localité le lundi 12 mars 1674, à l’âge de dix-neuf ans.

2°  – Andre Hunault, fils de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700), né à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le vendredi 3 août 1657, décédé à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mercredi 6 juillet 1707, à l’âge de cinquante ans.

 

3°  – Jeanne Hunault, fille de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700), née à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le samedi 2 novembre 1658, jour de la fête des morts, décédée à Rivière-des-Prairies (CANADA) (Montréal (Québec)) le samedi 6 septembre 1749, à l’âge de quatre-vingt-onze ans.

4°  – Pierre Hunault, fils de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700), né à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le lundi 22 novembre 1660, décédé à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)) en 1727, à l’âge de soixante-sept ans.

5°  – Marie-Thérèse Hunault, fille de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700). Née à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le lundi 12 février 1663 [2], décédée à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 17 août 1689, à l’âge de vingt-six ans. À treize ans, elle s’est mariée le mardi 24 novembre 1676 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Guillaume Leclerc, né le dimanche 12 mars 1645 à Saint-Maclou (27210 (Haute-Normandie)), décédé le mardi 2 novembre 1723, jour de la fête des morts à St Francois-de-Sales (CANADA) ((Québec)), à l’âge de soixante-dix-huit ans. Son décès survint après treize ans de mariage. De là naquirent Marie, Jean-Baptiste, Angelique et Marie Leclerc qui suivent.

A – Marie Leclerc, fille de Guillaume Leclerc (1645-1723), et de Marie-Thérèse Hunault (1663-1689). Née à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 13 mars 1678 [3], décédée à Contrecœur (CANADA) (Montérégie (Québec)) le samedi 21 avril 1708, à l’âge de trente ans, mariée avec Jean Mathieu. À dix-neuf ans, Marie s’est mariée une seconde fois le jeudi 2 mai 1697 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Louis Coderre, né le mercredi 14 mars 1674 à Contrecœur (CANADA) (Montérégie (Québec)), y décédé le jeudi 10 mai 1703, à l’âge de vingt-neuf ans. Leur union dura six ans. Elle en a eu Antoine, Louis et Madeleine Coderre qui suivent.

a – Antoine Coderre, fils de Louis Coderre (1674-1703), et de Marie Leclerc (1678-1708), marié avec Marie Léveillé.

b – Louis Coderre, fils de Louis Coderre (1674-1703), et de Marie Leclerc (1678-1708), décédé L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 23 mai 1771, inhumé le lendemain en la même localité, marié avec Marie Lacroix. Louis s’est marié une seconde fois le mercredi 26 août 1722 à Boucherville (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Marguerite Lapointe, née le mardi 10 décembre 1686 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)). De celle-ci naquit Louis-Marie qui suit.

(1)  – Louis-Marie Coderre, fils de Louis Coderre (†1771), et de Marguerite Lapointe (°1686), né à Saint-Sulpice (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mardi 18 décembre 1725. À vingt-trois ans, il s’est marié le lundi 27 mai 1748 à Saint-Sulpice (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marie-Anne Lafaye, née le jeudi 21 mars 1726 à Saint-Sulpice (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Il en eut Louis et Michel qui suivent.

~1~  – Louis Coderre, fils de Louis-Marie Coderre (°1725), et de Marie-Anne Lafaye (°1726), marié le lundi 10 octobre 1774 L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marie Jarret. Il eut pour enfant Amable qui suit.

 

[1]  – Amable Coderre, fils de Louis Coderre, et de Marie Jarret, né vers 1794, marié avec Marie-des-Anges Touin, née vers 1795. Naquit de cette femme David qui suit.

)1(  – David Coderre, fils d’Amable Coderre (°~1794), et de Marie-des-Anges Touin (°~1795), né vers 1840, marié avec Justine Venne. Ils ont eu Honoré qui suit.

_1_  – Honoré Coderre, fils de David Coderre (°~1840), et de Justine Venne, marié le vendredi 30 septembre 1887 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez avec Julie Picard, décédée en 1898. Ils eurent Willie et Léo qui suivent. Après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le mardi 31 janvier 1899 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez avec Evelina Gaudet. De celle-ci naquit Lucien qui suit.

]1[  – Willie Coderre, fils d’Honoré Coderre, et de Julie Picard (†1898), marié le lundi 27 août 1917 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez avec Hilda Lanoue. Ils ont eu Robertine, Victor et Gaétan qui suivent.

>i – Robertine Coderre, ménagère, fille de Willie Coderre, et d’Hilda Lanoue, née le samedi 17 janvier 1920, baptisée à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le samedi 28 août 1943 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez avec Charles Arbour, soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, né le lundi 31 mai 1920 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), fils de Wilfrid Arbour (1887-1974), et de Marie-Anne Gilbert (1892-1988). Elle eut de celui-ci Monique, Mariette, Micheline, Yvon, Fleurette et Victor Arbour qui suivent.

<i – Monique Arbour, fille de Charles Arbour (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine Coderre (°1920), ménagère, née et baptisée le jeudi 31 août 1944 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le samedi 3 juin 1967 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [4] avec Gaétan Préville. Elle en a eu François Préville qui suit. Monique s’est mariée une seconde fois avec Guy Mc Cabe.

‘i – François Préville, fils de Gaétan Préville, et de Monique Arbour (°1944), né le lundi 1er avril 1968.

<ii – Mariette Arbour, fille de Charles Arbour (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine Coderre (°1920), ménagère, née et baptisée le mardi 17 septembre 1946 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [5]. À dix-huit ans, elle s’est mariée le samedi 17 octobre 1964 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez avec Jean-Louis Baril, né le samedi 26 mars 1938 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)). De celle-ci naquirent Jacinthe et Chantal Baril qui suivent.

‘i – Jacinthe Baril, fille de Jean-Louis Baril (°1938), et de Mariette Arbour (°1946), née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 3 décembre 1965. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le samedi 23 juillet 1988 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Daniel Cornellier. Elle eut de celui-ci Janie et Charles Cornellier qui suivent.

#i – Janie Cornellier, fille de Daniel Cornellier, et de Jacinthe Baril (°1965), née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le lundi 28 janvier 1991.

#ii – Charles Cornellier, fils de Daniel Cornellier, et de Jacinthe Baril (°1965), né à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 12 juin 1992.

‘ii – Chantal Baril, fille de Jean-Louis Baril (°1938), et de Mariette Arbour (°1946), née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 29 octobre 1970. À vingt et un ans, elle s’est mariée le samedi 11 mai 1991 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marc Adam, né le vendredi 8 novembre 1968. Elle en a eu Anthony Adam qui suit.

#i – Anthony Adam, fils de Marc Adam (°1968), et de Chantal Baril (°1970), né le jeudi 16 juin 1994.

<iii – Micheline Arbour, fille de Charles Arbour (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine Coderre (°1920), ménagère, née à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez le lundi 31 mai 1948. À dix-huit ans, elle s’est mariée le samedi 8 octobre 1966 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez avec Fernand Baril, né le lundi 20 avril 1942 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Naquirent de celle-ci Sylvain, Marie et Caroline Baril qui suivent.

‘i – Sylvain Baril, fils de Fernand Baril (°1942), et de Micheline Arbour (°1948), né à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 29 décembre 1967. Enfant Adopté par Fernand Baril et Micheline Arbour, marié avec Lyne Desroches. Il eut de sa conjointe Sabrina et Koralyse qui suivent.

#i – Sabrina Baril, fille de Sylvain Baril (°1967), et de Lyne Desroches, née le lundi 1er août 1994.

#ii – Koralyse Baril, fille de Sylvain Baril (°1967), et de Lyne Desroches, née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mardi 2 décembre 1997.

‘ii – Marie Baril, fille de Fernand Baril (°1942), et de Micheline Arbour (°1948), née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 21 novembre 1973. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le samedi 29 juillet 1995 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Daniel Landry.

‘iii – Caroline Baril, fille de Fernand Baril (°1942), et de Micheline Arbour (°1948), née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 29 juillet 1977.

<iv – Yvon Arbour, fils de Charles Arbour (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine Coderre (°1920), ménagère, né et baptisé le jeudi 20 octobre 1949 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [6]. À dix-huit ans, il s’est marié le samedi 21 octobre 1967 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Notre-Dame-de-Lourdes avec Georgette Baril, née le jeudi 5 avril 1945 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Il en eut Sylvain et Nathalie qui suivent.

‘i – Sylvain Arbour, fils d’Yvon Arbour (°1949), et de Georgette Baril (°1945), né à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 30 avril 1970. À vingt et un ans, il s’est marié le samedi 20 juillet 1991 à Saint-Félix-de-Valois (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Martine Tessier, née le jeudi 2 avril 1970 à Saint-Félix-de-Valois (CANADA) (Lanaudière (Québec)). De là naquirent Joanie et Stéphanie qui suivent.

#i – Joanie Arbour, fille de Sylvain Arbour (°1970), et de Martine Tessier (°1970), née le lundi 7 novembre 1994.

#ii – Stéphanie Arbour, fille de Sylvain Arbour (°1970), et de Martine Tessier (°1970), née le lundi 14 mai 2001.

‘ii – Nathalie Arbour, fille d’Yvon Arbour (°1949), et de Georgette Baril (°1945), née à St-Norbert (CANADA) (Québec) le samedi 19 janvier 1974 [7]. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le samedi 20 juillet 1996 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Eric Arbour, né le jeudi 1er novembre 1973, jour de la Toussaint. Elle eut de son conjoint Amélie et Samuel qui suivent.

#i – Amélie Arbour, fille d’Eric Arbour (°1973), et de Nathalie Arbour (°1974), née à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 31 juillet 1998.

#ii – Samuel Arbour, fils d’Eric Arbour (°1973), et de Nathalie Arbour (°1974), né à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 28 juin 2002.

<v – Fleurette Arbour, secrétaire-comptable et Adjointe administrative, fille de Charles Arbour (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine Coderre (°1920), ménagère, née à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mardi 20 mai 1952, baptisée le surlendemain en la même localité [8]. À dix-huit ans, elle s’est mariée le samedi 30 mai 1970 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Gaétan Arbour, directeur de projet – Mécanique Indusriel, né le vendredi 15 octobre 1948 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe, décédé le lundi 26 juin 1995 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quarante-sept ans. Ils eurent Isabelle qui suit. À quarante-six ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le samedi 22 août 1998 à Notre-Dame-de-Lourdes (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Fernand Lapierre, représentant en Lunetterie, né le mardi 25 novembre 1952.

‘i – Isabelle Arbour Ing. , ingénieur et Directeur de projets, fille de Gaétan Arbour (1948-1995), directeur de projet – Mécanique Indusriel, et de Fleurette Arbour (°1952), secrétaire-comptable et Adjointe administrative, née à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliete le mardi 16 octobre 1973, baptisée en la même localité, unit avec Éric Dagenais, représentant. Ils eurent Victoria Arbour-Dagenais qui suit.

#i – Victoria Arbour-Dagenais, fille d’Éric Dagenais, représentant, et d’Isabelle Arbour (°1973), ingénieur et Directeur de projets, née à Laval (CANADA) (Laval (Québec)), Hôpital Cité de la Santé le mercredi 12 août 2009.

<vi – Victor Arbour, fils de Charles Arbour (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine Coderre (°1920), ménagère, né à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliete le lundi 11 novembre 1957, baptisé à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [9]. À vingt ans, il s’est marié le samedi 16 juillet 1977 à Sainte-Émélie-de-L’Énergie (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Émilie-de-L’Énergie avec Diane Durand. De celle-ci naquirent Audrey et Annick qui suivent.

‘i – Audrey Arbour, fille de Victor Arbour (°1957), et de Diane Durand, née le samedi 2 décembre 1978.

‘ii – Annick Arbour, fille de Victor Arbour (°1957), et de Diane Durand, née le dimanche 10 juillet 1983.

>ii – Victor Coderre, fils de Willie Coderre, et d’Hilda Lanoue, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 8 avril 1925, baptisé le lendemain au même lieu, décédé à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 30 octobre 1986, à l’âge de soixante et un ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le samedi 28 mai 1949 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Christ-Roi avec Aurore Picard, née le samedi 16 avril 1904 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 24 juillet 1989 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Centre Hospitalier (CHRDL) de Joliette, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans. Son décès survint après trente-sept ans de mariage.

>iii – Gaétan Coderre, fils de Willie Coderre, et d’Hilda Lanoue, né et baptisé le mercredi 6 février 1935 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 28 octobre 1961 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez avec Gisèle Lafond, née le vendredi 20 novembre 1942 [10] à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)). De là naquirent Thérèse et François qui suivent.

<i – Thérèse Coderre, fille de Gaétan Coderre (°1935), et de Gisèle Lafond (°1942), née à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le mercredi 26 septembre 1962, baptisée à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez le dimanche 7 octobre 1962.

<ii – François Coderre, fils de Gaétan Coderre (°1935), et de Gisèle Lafond (°1942), né à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le vendredi 20 novembre 1964, baptisé à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-de-Rodriguez le dimanche 29 novembre 1964.

]2[  – Léo Coderre, fils d’Honoré Coderre, et de Julie Picard (†1898), marié le lundi 21 avril 1919 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Cathédrale de Joliette avec Celina Picard, née le mardi 13 juin 1899 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)).

]3[  – Lucien Coderre, fils d’Honoré Coderre, et d’Evelina Gaudet, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 14 juin 1903, baptisé le lendemain au même lieu, décédé à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette le lundi 24 octobre 1994, inhumé le jeudi 27 octobre 1994 en la même localité, à l’âge de quatre-vingt-onze ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le vendredi 24 avril 1925 à La Reine (CANADA) (Abitibi-Témiscamingue (Québec)), Église de Saint-Philippe de La Reine avec Léontine Laforest, née le mardi 14 septembre 1909 à Saint-Côme (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 29 octobre 1990 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Centre Hospitalier (CHRDL) de Joliette, à l’âge de quatre-vingt-un ans. Leur union dura soixante-cinq ans. Il en a eu Pierrette, Gérald, Gisèle, Hector, Noëlla et Lise qui suivent.

>i – Pierrette Coderre, fille de Lucien Coderre (1903-1994), et de Léontine Laforest (1909-1990). Née en 1939 [11], décédée à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Centre Hospitalier (CHRDL) de Joliette le mercredi 29 janvier 1992, inhumée le samedi 1er février 1992 au même endroit, à l’âge de cinquante-trois ans [12], mariée avec Henry Dufresne.

>ii – Gérald Coderre, fils de Lucien Coderre (1903-1994), et de Léontine Laforest (1909-1990), marié avec Liliane Morrisette.

>iii – Gisèle Coderre, fille de Lucien Coderre (1903-1994), et de Léontine Laforest (1909-1990), mariée avec Roger Laforest.

>iv – Hector Coderre, fils de Lucien Coderre (1903-1994), et de Léontine Laforest (1909-1990), marié avec Gerry Vachon.

>v – Noëlla Coderre, fille de Lucien Coderre (1903-1994), et de Léontine Laforest (1909-1990), mariée avec Pierre-Paul Dudemaine.

>vi – Lise Coderre, fille de Lucien Coderre (1903-1994), et de Léontine Laforest (1909-1990), mariée avec Michel Richer.

~2~  – Michel Coderre, fils de Louis-Marie Coderre (°1725), et de Marie-Anne Lafaye (°1726), marié le lundi 28 septembre 1778, veille de la Saint-Michel L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marie Rivet. Michel s’est marié une seconde fois le mardi 21 novembre 1780 L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marie Chaput, décédée le lundi 30 décembre 1811 L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Il eut de celle-ci Michel qui suit.

 

[1]  – Michel Coderre, fils de Michel Coderre, et de Marie Chaput (†1811), né L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le samedi 19 janvier 1782. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 9 mai 1808 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marie Dupras. De là naquit Louis qui suit.

 

)1(  – Louis Coderre, fils de Michel Coderre (°1782), et de Marie Dupras, marié le dimanche 12 juillet 1835 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Adélaide Dumoulon, née vers 1815 à Saint-Charles-Borromée (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Il en a eu Elzéars qui suit.

 

_1_  – Elzéars Coderre, fils de Louis Coderre, et d’Adélaide Dumoulon (°~1815), marié le mardi 21 juin 1870 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Marie Poliquin. Il eut de sa conjointe Alphonse qui suit.

 

]1[  – Alphonse Coderre, fils d’Elzéars Coderre, et de Marie Poliquin, né à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 6 août 1875, décédé à Sainte-Marie-Salomé (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mardi 23 juillet 1940, à l’âge de soixante-cinq ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 12 septembre 1899 à Sainte-Marie-Salomé (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Goergina Galaise, née le jeudi 7 novembre 1878 à Saint-Jacques (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le jeudi 13 avril 1922 à Sainte-Marie-Salomé (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quarante-quatre ans. Leur union dura vingt-trois ans. Il en eut Louise, Salomé, Louis, Louise, Imelda, Patrick, Florence, Vincent, Mathieu et Yvon qui suivent.

 

>i – Louise Coderre, fille d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922) [13]. Née en 1900.

 

>ii – Salomé Coderre, fille d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), née en 1902, décédée en 1985, à l’âge de quatre-vingt-trois ans.

 

>iii – Louis Coderre, fils d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), né en 1904.

 

>iv – Louise Coderre, fille d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), née en 1906, décédée en 1989, à l’âge de quatre-vingt-trois ans.

 

>v – Imelda Coderre, fille d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922). Née en 1908 [14], décédée en 1938, à l’âge de trente ans.

 

>vi – Patrick Coderre, fils d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), né en 1910, décédé en 1982, à l’âge de soixante-douze ans.

 

>vii – Florence Coderre, fille d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922). Née en 1911 [15], décédée en 1914, à l’âge de trois ans.

 

>viii – Vincent Coderre, fils d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), né en 1913, décédé en 1981, à l’âge de soixante-huit ans.

 

>ix – Mathieu Coderre, fils d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), né en 1915.

 

>x – Yvon Coderre, fils d’Alphonse Coderre (1875-1940), et de Goergina Galaise (1878-1922), né en 1917.

 

c – Madeleine Coderre, fille de Louis Coderre (1674-1703), et de Marie Leclerc (1678-1708). Née à Boucherville (CANADA) (Montérégie (Québec)) le lundi 11 août 1698 [16], décédée à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mardi 2 octobre 1753, lendemain de la Saint-Rémy, inhumée le lendemain au même endroit, à l’âge de cinquante-cinq ans. À vingt ans, elle s’est mariée le dimanche 4 décembre 1718 [17] à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), Église de Varennes avec Louis Hayet, né le jeudi 20 décembre 1691 à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)), décédé le samedi 23 juin 1770, veille de la Saint-Jean-Baptiste L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-dix-neuf ans. Son décès survint après trente-cinq ans de mariage. Elle en eut Françoise et Michel Hayet qui suivent.

 

(1)  – Françoise Hayet, fille de Louis Hayet (1691-1770), et de Madeleine Coderre (1698-1753), née à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mardi 19 septembre 1724. À vingt-sept ans, elle s’est mariée le lundi 26 avril 1751 à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), Église de Varennes avec Jean-Baptiste Savaria, né le samedi 7 juillet 1725 à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), décédé le samedi 17 mars 1798, à l’âge de soixante-treize ans. Elle eut de celui-ci Joachim Savaria qui suit.

 

~1~  – Joachim Savaria, fils de Jean-Baptiste Savaria (1725-1798), et de Françoise Hayet (°1724), né à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)) le lundi 8 août 1763.

 

(2)  – Michel Hayet, fils de Louis Hayet (1691-1770), et de Madeleine Coderre (1698-1753), né à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)) le vendredi 27 mars 1733. À vingt-quatre ans, il s’est marié le lundi 24 janvier 1757 à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), Église de Varennes avec Cecile Petit, née le jeudi 21 novembre 1737 à Varennes (CANADA) (Montérégie (Québec)), décédée le mardi 15 octobre 1771 L’Assomption (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de trente-quatre ans. Ils eurent Joseph qui suit.

 

~1~  – Joseph Hayet, fils de Michel Hayet (°1733), et de Cecile Petit (1737-1771), né vers 1765. À environ dix-huit ans, il s’est marié le jeudi 6 novembre 1783 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) avec Rose Mabriand, née vers 1760. Ils ont eu Joseph qui suit.

 

[1]  – Joseph Hayet, dit Malo, fils de Joseph Hayet (°~1765), et de Rose Mabriand (°~1760), né vers 1793. À environ vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 30 mars 1818 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul avec Marie-Anne Gravel, née vers 1793. Il en eut Rose, Jean-Baptiste et Urgel Malo qui suivent.

 

)1(  – Rose Hayet, dite Malo, fille de Joseph Hayet (°~1793), et de Marie-Anne Gravel (°~1793), née à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 17 mars 1822, décédée à Saint-Ambroise-de-Kildare (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 8 avril 1885, à l’âge de soixante-trois ans. À quinze ans, elle s’est mariée le lundi 2 octobre 1837 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul avec Isaïe Forest, né le vendredi 2 mai 1817 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédé le lundi 2 mai 1904 à Saint-Ambroise-de-Kildare (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-sept ans. Son décès survint après quarante-huit ans de mariage. De là naquit Urgel Forest qui suit.

 

_1_  – Urgel Forest, fils d’Isaïe Forest (1817-1904), et de Rose Hayet (1822-1885), né à Saint-Ambroise-de-Kildare (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 18 septembre 1842, décédé à Rawdon (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 3 septembre 1930, à l’âge de quatre-vingt-huit ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 16 août 1869 à Sainte-Geneviève-de-Berthier (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Geneviève de Berthier avec Elisa Mousseau, née le vendredi 17 décembre 1852 à Sainte-Geneviève-de-Berthier (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le mardi 22 novembre 1932 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingts ans. Son décès survint après soixante et un ans de mariage.

 

)2(  – Jean-Baptiste Malo, fils de Joseph Hayet (°~1793), et de Marie-Anne Gravel (°~1793), né à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le lundi 6 novembre 1826, décédé dans la même localité le mercredi 12 septembre 1906, à l’âge de quatre-vingts ans. À vingt ans, il s’est marié le vendredi 12 juin 1846 à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul avec Domithilde Forest, née le mardi 1er janvier 1828, premier jour de l’année à Saint-Paul (CANADA) (Lanaudière (Québec)), y décédée le samedi 5 septembre 1857, à l’âge de vingt-neuf ans. Leur union dura onze ans.

 

)3(  – Urgel Malo, fils de Joseph Hayet (°~1793), et de Marie-Anne Gravel (°~1793), marié le mardi 3 juillet 1860 à Saint-Ambroise-de-Kildare (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Ambroise-de-Kildare avec Emerentienne Coutu. De là naquit Napoléon qui suit.

 

_1_  – Napoléon Malo, fils d’Urgel Malo, et d’Emerentienne Coutu, marié le mardi 8 janvier 1889 à Sainte-Mélanie (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Mélanie avec Louise Beaudry. Ils ont eu Camille qui suit.

 

]1[  – Camille Malo, fils de Napoléon Malo, et de Louise Beaudry, marié le mercredi 15 juillet 1925 à Saint-Ligouri (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Ligouri avec Adrienne Lachapelle. De là naquit Real qui suit.

 

>i – Real Malo, fils de Camille Malo, et d’Adrienne Lachapelle, né à Saint-Ambroise-de-Kildare (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le vendredi 2 mars 1934, baptisé le surlendemain au même endroit. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 26 mai 1956 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez avec Angeline Coutu, née le jeudi 18 juin 1936 à Saint-Alphonse-Rodriguez (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Il eut pour enfant Claude qui suit.

 

<i – Claude Malo, fils de Real Malo (°1934), et d’Angeline Coutu (°1936), né à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital de Saint-Eusèbe de Joliette le lundi 25 mai 1959, baptisé le mercredi 3 juin 1959 au même endroit [18]. À vingt-trois ans, il s’est marié le samedi 17 juillet 1982 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Église de Christ-Roi avec Sylvie Coutu, née le mercredi 22 novembre 1961 à Joliette (CANADA) (Lanaudière (Québec)), Hôpital de Saint-Eusèbe de Joliette.

 

B – Jean-Baptiste Leclerc, fils de Guillaume Leclerc (1645-1723), et de Marie-Thérèse Hunault (1663-1689), né à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 26 mars 1681, décédé dans la même localité le dimanche 16 avril 1775, à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans, marié avec Marguerite Beauchamp, née le dimanche 27 mars 1689 à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)), décédée le dimanche 6 avril 1755 à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-six ans. Naquit de cette femme Pierre-Prisque qui suit.

 

a – Pierre-Prisque Leclerc, fils de Jean-Baptiste Leclerc (1681-1775), et de Marguerite Beauchamp (1689-1755), né à Rivière-des-Prairies (CANADA) (Montréal (Québec)) le mardi 29 octobre 1709, décédé à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le lundi 31 mai 1784, à l’âge de soixante-quinze ans, marié avec Catherine Vaillancourt, née vers 1712 à Rivière-des-Prairies (CANADA) (Montréal (Québec)), décédée le vendredi 24 mai 1799 à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)). Il eut de celle-ci François-Xavier qui suit.

 

(1)  – François-Xavier Leclerc, fils de Pierre-Prisque Leclerc (1709-1784), et de Catherine Vaillancourt (~1712-1799), né à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 13 avril 1741, marié avec Marie-Josephte Le Clerc, née le samedi 14 janvier 1741 à Cap-de-la-Madeleine (CANADA). Il eut pour enfant Pierre qui suit.

 

~1~  – Pierre Leclerc, fils de François-Xavier Leclerc (°1741), et de Marie-Josephte Le Clerc (°1741), né en 1775, décédé L’Orignal (CANADA) (Prescott (Ontario)) le vendredi 28 décembre 1866, à l’âge de quatre-vingt-onze ans, marié avec Catherine Lepage Roy, née en 1795, décédée le lundi 18 juin 1855 L’Orignal (CANADA) (Prescott (Ontario)), à l’âge de soixante ans. De celle-ci naquit Leon qui suit.

 

[1]  – Leon Leclerc, fils de Pierre Leclerc (1775-1866), et de Catherine Lepage Roy (1795-1855), né à Sainte-Thérèse-de-Blainville (CANADA) (Laurentides (Québec)) le samedi 6 avril 1822, décédé à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)) le jeudi 20 décembre 1894, à l’âge de soixante-douze ans, marié avec Théothiste Rochon, née le lundi 22 juin 1818 à Alfred (CANADA) ((Ontario)), décédée le dimanche 31 août 1902 à Ontario (CANADA), à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Il en a eu Osias qui suit.

 

)1(  – Osias Leclerc, fils de Leon Leclerc (1822-1894), et de Théothiste Rochon (1818-1902), né L’Orignal (CANADA) (Prescott (Ontario)) le dimanche 29 octobre 1848, décédé à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)) le jeudi 22 juin 1905, inhumé le surlendemain au même endroit, à l’âge de cinquante-sept ans [19]. À environ vingt ans, il s’est marié vers 1868 à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)) avec Celina Lauzon, née en novembre 1848 à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)), décédée le jeudi 26 août 1926 à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)), à l’âge de soixante-dix-huit ans. Son décès survint après trente-sept ans de mariage. Il eut de sa conjointe Emile Leclair qui suit.

 

_1_  – Emile Leclair, fils d’Osias Leclerc (1848-1905), et de Celina Lauzon (1848-1926), né et baptisé le jeudi 9 juin 1892 à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)), Église de Saint-Thomas de Lefaivre [20]. À vingt ans, il s’est marié le mardi 9 janvier 1912 à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)), Église de Saint-Thomas de Lefaivre avec Blanche Chartrand, née le jeudi 27 avril 1893 à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)), décédée le jeudi 12 juin 1975, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. Il eut de celle-ci Aurele et Raymond qui suivent.

 

]1[  – Aurele Leclair, fils d’Emile Leclair (°1892), et de Blanche Chartrand (1893-1975), né à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)) le jeudi 29 octobre 1925, baptisé le dimanche 1er novembre 1925, jour de la Toussaint au même lieu, marié avec M Blais.

 

]2[  – Raymond Leclair, fils d’Emile Leclair (°1892), et de Blanche Chartrand (1893-1975), né à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)) le mercredi 13 janvier 1932. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 31 juillet 1954 [21] à Lefaivre (CANADA) (Prescott (Ontario)), Église de Saint-Thomas de Lefaivre avec Laurette ?.

 

C – Angelique Leclerc, fille de Guillaume Leclerc (1645-1723), et de Marie-Thérèse Hunault (1663-1689), née à Repentigny (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 11 octobre 1682, décédée à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le lundi 14 août 1747, veille de l’Assomption, à l’âge de soixante-cinq ans.

 

D – Marie Leclerc, fille de Guillaume Leclerc (1645-1723), et de Marie-Thérèse Hunault (1663-1689), née à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) en 1685, décédée à Laval (CANADA) (Laval (Québec)) le samedi 25 mars 1730, à l’âge de quarante-cinq ans. À dix-sept ans, elle s’est mariée le mardi 14 février 1702 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)) avec Toussaint Marsta, né le mardi 29 janvier 1675 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), décédé le samedi 13 septembre 1755 à Saint-François-de-Sales (CANADA) (Laval (Québec)), à l’âge de quatre-vingts ans. Son décès survint après vingt-huit ans de mariage. Naquit de cette femme Thérèse Marsta qui suit.

 

a – Thérèse Marsta, fille de Toussaint Marsta (1675-1755), et de Marie Leclerc (1685-1730), née à Montréal (CANADA) (Paroisse Saint-François-D’Assise (Québec)) le lundi 23 juin 1704, veille de la Saint-Jean-Baptiste, décédée à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mercredi 27 mars 1776, à l’âge de soixante-douze ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 12 avril 1723 à Saint-François-de-Sales (CANADA) (Laval (Québec)) avec Nicolas Thibaut, né le lundi 21 janvier 1697 à Château-Richer (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), décédé le jeudi 10 janvier 1760 à Contrecœur (CANADA) (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-trois ans. Leur union dura trente-sept ans. Elle eut pour enfant Nicolas Thibaut qui suit.

 

(1)  – Nicolas Thibaut, fils de Nicolas Thibaut (1697-1760), et de Thérèse Marsta (1704-1776), né à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le jeudi 17 février 1729. À trente et un ans, il s’est marié le mardi 4 novembre 1760 à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Marie Alaire, née le mardi 25 août 1739 à Sainte-Famille (CANADA) (Île D’Orléans (Québec)), décédée à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)). Il en a eu Marie, Nicolas, Marie et Joseph Thibault qui suivent.

 

~1~  – Marie Thibault, fille de Nicolas Thibaut (°1729), et de Marie Alaire (°1739), née et décédée à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)), mariée le lundi 11 septembre 1780 à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Joseph Blouin. Naquit de cette femme Nicolas Beloin qui suit.

 

[1]  – Nicolas Beloin, fils de Joseph Blouin, et de Marie Thibault, marié le lundi 6 novembre 1809 à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Charlotte Boyer, fille de Pierre Boyer, et de Marie Robert. De là naquit Adée-Zaïs qui suit.

 

)1(  – Adée-Zaïs Beloin, fille de Nicolas Beloin, et de Charlotte Boyer, mariée le mardi 16 avril 1839 à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) [22] avec Jean-Baptiste Fortin. De là naquit Aurélie Fortin qui suit.

 

_1_  – Aurélie Fortin, fille de Jean-Baptiste Fortin, et d’Adée-Zaïs Beloin, née à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) en 1851, décédée à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mardi 6 juin 1893, à l’âge de quarante-deux ans. À dix ans, elle s’est mariée le lundi 28 octobre 1861 à Laprairie (CANADA) (La Nativité De La Magdeleine (Québec)) avec Jean-Baptiste Beauvais, né le dimanche 11 octobre 1829 à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)). Elle eut de celui-ci Aimé, Joseph, Marie, Marie et Joseph Beauvais qui suivent.

 

]1[  – Aimé Beauvais, fils de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), marié le lundi 1er mai 1911 à Montréal (CANADA) (Paroisse Saint-Georges (Québec)) [23] avec Albertine Gascon. Ils ont eu Lépold qui suit.

 

>i – Lépold Beauvais, fils d’Aimé Beauvais, et d’Albertine Gascon, né le mercredi 16 octobre 1912. Léopold Beauvais est né le 14 octobre 1912.

Il a été baptisé par le Curé H. Papineau

Le parrain a été Arthur Lafrance, plombier de Maisonneuve et la marraine Armanda Beauvais.

 

]2[  – Joseph Beauvais, fils de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), né à Laprairie (CANADA) (La Nativité De La Magdeleine (Québec)) le dimanche 27 mars 1864.

 

]3[  – Marie Beauvais, fille de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), née à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le jeudi 2 janvier 1868, décédée dans la même localité le vendredi 27 mai 1870, à l’âge de deux ans.

 

]4[  – Marie Beauvais, fille de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), décédée à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le vendredi 13 mars 1931.

 

]5[  – Joseph Beauvais, fils de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), né à Laprairie (CANADA) (La Nativité De La Magdeleine (Québec)) le vendredi 1er octobre 1875.

 

~2~  – Nicolas Thibault, fils de Nicolas Thibaut (°1729), et de Marie Alaire (°1739), né à Saint-Denis-sur-Richelieu (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mercredi 12 août 1761, décédé à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)) le vendredi 14 août 1761, veille de l’Assomption, dans sa première année.

 

~3~  – Marie Thibault, fille de Nicolas Thibaut (°1729), et de Marie Alaire (°1739), née à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mercredi 13 mars 1765, décédée en 1802, à l’âge de trente-sept ans.

 

~4~  – Joseph Thibault, fils de Nicolas Thibaut (°1729), et de Marie Alaire (°1739), né à Saint-Ours (CANADA) (Montérégie (Québec)) le jeudi 14 mai 1778.

 

6°  – Mathurin Hunault, fils de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700). Né à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le samedi 27 décembre 1664 [24], décédé dans la même localité le jeudi 25 juin 1671, lendemain de la Saint-Jean-Baptiste, à l’âge de sept ans.

 

7°  – Françoise Hunault, fille de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700). Née à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le lundi 5 décembre 1667 [25], décédée à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le mercredi 1er mai 1748, à l’âge de quatre-vingt-un ans. À quatorze ans, elle s’est mariée le mardi 9 décembre 1681, lendemain de la fête de la Conception à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Nicolas Joly, né en 1652 à Bosc-Guérard-Saint-Adrien (76710 (Haute-Normandie)), décédé le dimanche 2 juillet 1690 à Rivière-des-Prairies (CANADA) (Montréal (Québec)), à l’âge de trente-huit ans. Leur union dura neuf ans. Elle en eut Marie, Jean-Baptiste, Nicolas et Pierre Joly qui suivent. À environ vingt-cinq ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée vers 1692 avec Jean Carpentier.

 

A – Marie Joly, fille de Nicolas Joly (1652-1690), et de Françoise Hunault (1667-1748). Née à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)) le mercredi 17 mars 1683 [26], décédée à Lachenaie (CANADA) (Lanaudière (Québec)) le dimanche 18 mars 1753, à l’âge de soixante-dix ans.

 

B – Jean-Baptiste Joly, fils de Nicolas Joly (1652-1690), et de Françoise Hunault (1667-1748). Né à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)) le jeudi 5 octobre 1684 [27], décédé à Rivière-des-Prairies (CANADA) (Montréal (Québec)) le samedi 21 août 1762, à l’âge de soixante-dix-huit ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le jeudi 19 mars 1711 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) avec Madeleine Poupau, née en 1693, décédée le jeudi 22 mars 1714 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), à l’âge de vingt et un ans. Leur union dura trois ans. À trente-trois ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié en 1717 avec Marie-Anne Riche. Il en a eu Michel qui suit.

 

a – Michel Joly, fils de Jean-Baptiste Joly (1684-1762), et de Marie-Anne Riche, né en 1721. À cinquante-deux ans, il s’est marié en 1773 avec Marie-Louise Rivière. Michel s’est marié une seconde fois avec Marie-Joseph Sorieul Dit Sans Souci, née le dimanche 16 janvier 1729, décédée le mardi 16 juillet 1765, à l’âge de trente-six ans.

 

C – Nicolas Joly, fils de Nicolas Joly (1652-1690), et de Françoise Hunault (1667-1748), né à Pointe-aux-Trembles (CANADA) (Montréal (Québec)) le lundi 14 janvier 1686, décédé à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)). À trente-six ans, il s’est marié en 1722 avec Marie Beaudet, née le lundi 14 septembre 1671 à Sillery (CANADA) (Capitale-Nationale (Québec)), décédée le lundi 2 juin 1755 à Saint-Antoine-de-Tilly (CANADA) (Chaudière-Appalaches (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Ils eurent Marie qui suit.

 

a – Marie Joly, fille de Nicolas Joly (°1686), et de Marie Beaudet (1671-1755), née à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le lundi 17 juillet 1724, décédée à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) en février 1750, à l’âge de vingt-six ans. À vingt ans, elle s’est mariée le lundi 3 février 1744 à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec André Roy, né le mercredi 24 septembre 1721 à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)), décédé le lundi 15 novembre 1790 à Saint-Constant (CANADA) (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-neuf ans. Son décès survint après six ans de mariage. Elle en a eu Suzanne, Amable, Joseph, Louis, Marie et Marie Roy qui suivent.

 

(1)  – Suzanne Roy, fille d’André Roy (1721-1790), et de Marie Joly (1724-1750). Née à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le jeudi 17 décembre 1744 [28], décédée à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) le lundi 13 février 1786, à l’âge de quarante-deux ans. À vingt et un ans, elle s’est mariée le lundi 11 février 1765 à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Jacques Robert. Ils ont eu Marie Robert qui suit.

 

~1~  – Marie Robert, fille de Jacques Robert, et de Suzanne Roy (1744-1786), mariée le mercredi 1er février 1786 à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Pierre Boyer. Ils eurent Charlotte Boyer qui suit.

 

[1]  – Charlotte Boyer, fille de Pierre Boyer, et de Marie Robert, mariée le lundi 6 novembre 1809 à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) avec Nicolas Beloin, fils de Joseph Blouin, et de Marie Thibault. Elle en a eu Adée-Zaïs Beloin qui suit.

 

)1(  – Adée-Zaïs Beloin, fille de Nicolas Beloin, et de Charlotte Boyer, mariée le mardi 16 avril 1839 à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) [29] avec Jean-Baptiste Fortin. De là naquit Aurélie Fortin qui suit.

 

_1_  – Aurélie Fortin, fille de Jean-Baptiste Fortin, et d’Adée-Zaïs Beloin, née à Quebec (CANADA) (Capitale-Nationale (Quebec)) en 1851, décédée à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le mardi 6 juin 1893, à l’âge de quarante-deux ans. À dix ans, elle s’est mariée le lundi 28 octobre 1861 à Laprairie (CANADA) (La Nativité De La Magdeleine (Québec)) avec Jean-Baptiste Beauvais, né le dimanche 11 octobre 1829 à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)). Elle en a eu Aimé, Joseph, Marie, Marie et Joseph Beauvais qui suivent.

 

]1[  – Aimé Beauvais, fils de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), marié le lundi 1er mai 1911 à Montréal (CANADA) (Paroisse Saint-Georges (Québec)) [30] avec Albertine Gascon. Il eut de celle-ci Lépold qui suit.

 

>i – Lépold Beauvais, fils d’Aimé Beauvais, et d’Albertine Gascon, né le mercredi 16 octobre 1912. Léopold Beauvais est né le 14 octobre 1912.

Il a été baptisé par le Curé H. Papineau

Le parrain a été Arthur Lafrance, plombier de Maisonneuve et la marraine Armanda Beauvais.

 

]2[  – Joseph Beauvais, fils de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), né à Laprairie (CANADA) (La Nativité De La Magdeleine (Québec)) le dimanche 27 mars 1864.

 

]3[  – Marie Beauvais, fille de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), née à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le jeudi 2 janvier 1868, décédée dans la même localité le vendredi 27 mai 1870, à l’âge de deux ans.

 

]4[  – Marie Beauvais, fille de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), décédée à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)) le vendredi 13 mars 1931.

 

]5[  – Joseph Beauvais, fils de Jean-Baptiste Beauvais (°1829), et d’Aurélie Fortin (1851-1893), né à Laprairie (CANADA) (La Nativité De La Magdeleine (Québec)) le vendredi 1er octobre 1875.

 

(2)  – Amable Roy, fils d’André Roy (1721-1790), et de Marie Joly (1724-1750), né à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)), décédé à Plattsburgh (ÉTATS-UNIS) (Clinton (New York)) le dimanche 7 avril 1878.

 

(3)  – Joseph Roy, fils d’André Roy (1721-1790), et de Marie Joly (1724-1750), né et décédé à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)).

 

(4)  – Louis Roy, fils d’André Roy (1721-1790), et de Marie Joly (1724-1750), né à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)), décédé en 1777.

 

(5)  – Marie Roy, fille d’André Roy (1721-1790), et de Marie Joly (1724-1750), née à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)), décédée à Saint-Philippe (CANADA) (Montérégie (Québec)) le samedi 21 juillet 1827.

 

(6)  – Marie Roy, fille d’André Roy (1721-1790), et de Marie Joly (1724-1750), née et décédée à Laprairie (CANADA) (Montérégie (Québec)).

 

D – Pierre Joly, fils de Nicolas Joly (1652-1690), et de Françoise Hunault (1667-1748), né à Rivière-des-Prairies (CANADA) (Montréal (Québec)) le mardi 7 octobre 1687, décédé dans la même localité le mardi 2 mars 1717, à l’âge de trente ans.

 

8°  – Charles Hunault, fils de Toussaint Hunault (1628-1690), et de Marie Lorgueil (1638-1700). Né à Montréal (CANADA) (Montréal (Québec)) le samedi 25 juillet 1676 [31], décédé dans la même localité le lundi 30 mai 1695, à l’âge de dix-neuf ans.

 

©º°¨¨°º©



[1] Son père mourut après elle.

[2] Son père mourut après elle.

[3] Son père mourut après elle.

[4] Divorcée.

[5] Au baptême de Mariette fut témoin Marie-Anne Gilbert, proche, parente ; Wilfrid Arbour, proche, parent.

[6] Au baptême d’Yvon fut témoin Madeleine Arbour, proche, parente ; Henri Ayotte, proche, parent.

[7] Date historique (19 janvier 1974 : le franc ” flotte ” pour six mois).

[8] Au baptême de Fleurette fut témoin Cecile Gilbert, proche, parente ; Fernande Coderre, proche, parent.

[9] A la naissance de Victor furent témoins Fabiola Gariépy, proche, parente ; Laurent Arbour, proche, parent.

[10] Date historique (20 novembre 1942 : arrestation de Weygand).

[11] Son père mourut après elle.

[12] Cancer.

[13] Son père mourut après elle.

[14] Son père mourut après elle.

[15] Son père mourut après elle.

[16] Encore mineure lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[17] Date historique (4 décembre 1718 : la banque générale de Law déclarée Banque royale).

[18]          .

[19] Emile took over the farm after his father died in a farming accident and kept his mother with them till she died in her 70’s.

[20] Emile took over the farm after his father died in a farming accident and kept his mother with them till she died in her 70’s.

[21] Date historique (31 juillet 1954 : Mendès-France à Tunis).

[22] Dans un acte de marige, dénommé Jean-Baptiste dit Fortin de cette paroisse d’une part. Aucune mention des parents.

[23] Marié devant le Curé Émil;e Piché de la Paroisse de St-Georges de Montréal, Québec, Canada.

[24] Son père mourut après lui.

[25] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Marie Lorgueil, sa mère qui l’éleva.

[26] Fille aînée, encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Françoise Hunault, sa mère qui l’éleva.

[27] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Françoise Hunault, sa mère qui l’éleva.

[28] Son père mourut après elle.

[29] Dans un acte de marige, dénommé Jean-Baptiste dit Fortin de cette paroisse d’une part. Aucune mention des parents.

[30] Marié devant le Curé Émil;e Piché de la Paroisse de St-Georges de Montréal, Québec, Canada.

[31] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

Leave a Reply