La descendance en arborescence de Joseph Marie Tetreault (1678-1762).

La descendance en arborescence de Joseph Marie Tetreault (1678-1762)

6 Générations

Du début des registres à nos jours. Le 10 février 2012-02-10

Le premier ancêtre connu de la famille Joseph Marie Tetreault est originaire de Trois-Rivieres, Mauricie, Québec, Canada où naquit, en l’an 1678, Joseph Marie Tetreault. Sa descendance est cognatique et se présente par ordre de primogéniture. Elle s’étend sur trois générations dans laquelle on dénombre 770 personnages répartis en 409 hommes et 361 femmes. Deux enfants sont nés avant le mariage et 7, bien que légitimes, ont été conçus avant les noces de leurs parents. Les jours les plus propices aux naissances étaient le dimanche, le samedi et le lundi. Les mariages quant à eux étaient célébrés les mardi, lundi et samedi, et les décès les plus nombreux survenaient le lundi, le vendredi et le mardi. Les mois les plus propices aux naissances étaient mars, septembre et juillet, et les décès les plus nombreux survenaient en mars, en septembre et en mai

Continue reading “La descendance en arborescence de Joseph Marie Tetreault (1678-1762).”

Tiens, voilà du boudin ! À Fromeréville II – 13e épisode

Tiens, voilà du boudin ! À Fromeréville II – 13e épisode

mercredi 8 février 2012, par Michel Guironnet

« …On a longé un grand parc de matériel ; ça allait jusqu’au bout de la plaine, bourré de fils de fer, de piquets, de tôles. Il y en avait, là, des vieux qui tressaient du fil de fer à épines avec des mains pleines de sang et de pansements ».

Jean Giono « Montée à Verdun » Chapitre inédit du « Grand Troupeau » [1] Cliquez sur Continue Reading pour la suite

Continue reading “Tiens, voilà du boudin ! À Fromeréville II – 13e épisode”

La dissolution civile du mariage sous l’Ancien Régime

La dissolution civile du mariage sous l’Ancien Régime

Séparations en Normandie en 1632 et 1654

jeudi 8 mars 2012, par Jean-Pierre Bréard

Assez fréquemment dans les contrats de mariage de droit normand, on rencontre la mention « après la dissolution civile ou naturelle du mariage » pour signifier que le droit de douaire [1] du tiers des biens du mari s’ouvre.

Continue reading “La dissolution civile du mariage sous l’Ancien Régime”