Le berceau du ‘’Cheval le Percheron’’

 

le berceau du ‘’Cheval le Percheron’’

Famille-Arbour présente l’histoire de Soligny-la-Trappe de France et son orgueil national le ”Percheron”

Sur les 1950 hectares de superficie que compte la commune, la surface agricole occupe 1078 ha, les bois et la forêt domaniale (353 ha) représentent 697 ha (soit 35,7 % du territoire).

Soligny est situé dans l’ancien Comté du PERCHE qui a été rattaché à la couronne en 1525 (très réputé pour ses chevaux de traits : les Percherons).

Cette ancienne petite province a actuellement une triple appartenance régionale : le Centre, les pays de Loire et la basse Normandie, elle est composée de quatre départements : l’Orne, l’Eure et Loir, le Loir et Cher et la Sarthe.

Cette belle région qui recense 10 rivières et quelques 40 ruisseaux, a désormais un ” Parc régional naturel du Perche ” depuis Janvier 1998.

Etymologie :

Soligny viendrait du latin ” sol-ignis ” , c’est-à-dire ” sol de feu “, probablement une allusion aux affleurements rouges du minerai que l’on trouvait vers la forêt. Des lieux-dits comme ” les champs rouges ” et ” la forge ” symbolise ces faits, à la forge, on faisait fondre le minerai et c’est le défrichement de la ” sylva Pertica ” qui permettait d’alimenter ces forges.

La Trappe, c’était une vallée marécageuse entourée de collines boisées, à l’ouest de la forêt du Perche, prés d’une ancienne voie romaine. Ce lieu sauvage portait le nom de ” Trappe “, en raison des pièges qu’on y tendait pour attraper le gibier (Trappe : piège qui fonctionne quand l’animal met le pied dessus). L’Abbaye a été construite dans cette vallée.

Historique

Le bourg possédait autrefois une forteresse considérable dont il ne reste que la motte féodale sur laquelle elle était construite. Les premiers seigneurs du lieu en élevèrent une nouvelle au XIème siècle sur les ruines de l’ancien château romain. Elle fut de nouveau détruite par les Anglais au cours des guerres des XIVème et XVème siècles.

Des fouilles ont été faites au début du siècle sur cette motte, et y ont révélé divers objets dont une monnaie frappée à la double tête d’Agrippa et d’Auguste (visible au musée de Mortagne). Un incendie ravagea en 1753 le bourg et seule l’église, construite en majorité en grison de pays à la fin du XIème siècle, début du XIIème siècle, fut épargnée.

Il fut chef lieu de canton de 1790 à 1801, ensuite rattaché à celui de Bazoches dont elle est la deuxième commune par son importance. 

 

Le cheval Percheron (Perche)

 

Le Percheron est un cheval de trait qui symbolise notre belle province verte du Perche. Il est devenu l’emblème du Parc Régional du Perche ( ancien comté rattaché à la couronne en 1525 ), on dit qu’il est l’ambassadeur du Perche.

Pour visiter cette ville de France : Cliquez

http://mairie.pagespro-orange.fr/soligny-la-trappe/commune_de_soligny_la_trappe.htm

C’est un charmant petit village de 780 habitants construit sur un promontoire de 300 m environ qui partage la ligne des eaux à une altitude qui voisine autour de 250 m, entre la Manche, par l’Iton, et l’océan Atlantique, par la Sarthe qui prend en effet sa source sur cette commune au lieudit SOMSARTHE.