Histoire Matton Joseph 1717 & Arbour Josephte




Josephte Arbour né le 8 février 1717
Une des ancêtres des Arbour d’Amérique
 

 Famille Joseph Matton et Josephte Arbour, FILLE DE Jean-Baptiste Arbour et Catherine Prou
 
 Le premier Mathon à se retrouver de ce côté-ci de l’Atlantique s’appelait Joseph.  Il était le fils de Bernard Mathon et de Françoise Descrabos tous deux originaires  de St-Séver, diocèse d’Aire en Gascogne ancienne France.  Il devint chirurgien, tout comme son père Bernard.
 
 Arrivé vraisemblablement en 1735, c’est en 1736 que l’on retrouve son nom pour la première  fois  dans les registres de la paroisse de Neuville, anciennement Pointe-aux -Trembles, près de Québec.
 

Ce jeune chirurgien alors âgé d’environ 22 ans, épouse Marie -Josephte Arbour,  fille de Jean- Baptiste Arbour et de Marie-Catherine Prou, née à Neuville le 8 février 1717. Ils ont passé contrat de mariage le 16 avril 1736, selon les termes de l’époque, c’est-à-dire selon la Coutume de Paris,  le tout, devant le notaire Me. Louis Pillard, en présence des parents de Marie -Josephte
 et de leurs amis et témoins Jean Houllet, cordonnier et Étienne Papillon aussi habitants de Neuville.
 
 Ils ont célébré la cérémonie de mariage selon les préceptes de la Sainte Église Catholique Apostolique et Romaine,  le 30 avril de la même année.  Le couple occupe alors une petite maison construite pièces sur pièces,  sur un terrain mesurant 90 pieds de front sur autant de profondeur, situé sur le Chemin du Roy, à l’ouest du Ruisseau des Soeurs.
 
 
 De 1736 à 1758, la famille habite Neuville. En 1758, à la suite de la saisie de leur terre,  toute la famille déménage à Verchères.  C’est là que naîtront les 2 derniers enfants de la famille.
 
 Des 8 enfants survivants, 7 habitèrent Ste-Geneviève de Batiscan, à un moment ou à un autre de leur vie. r la ferme de Neuville